Critique ciné

Flight de Robert Zemeckis avec Denzel Washington

Flight de Robert Zemeckis avec Denzel Washington

Flight c’est l’histoire d’un pilote commercial d’avion, ancien militaire doué, sur le déclin entre drogue, alcool et jeune hôtesse de l’air qui lui fait passer des nuits torrides avant de prendre son vol commercial l’esprit encore embrumé d’une gueule de bois d’enfer.

 

Flight c’est Denzel Washington en détresse qui parviendra à sauver les passagers de son vol contre toute attente, sur un avion poubelle que tout le monde aurait planté et qui va devoir subir la contre enquête, les analyses sanguine, le renversement de l’opinion des pros et du public qui le voyaient en héros. Tout ça en ayant piloté son avion sur le dos suite à une avarie et s’être posé dans un champ. Yeah !

Flight c’est une belle histoire. Une belle histoire d’amour, une belle histoire sur un homme au fond du trou et ce n’est ni un cours de pilotage sur ce qu’il est possible de faire réellement à un avion ni un film fleuve sur un procès.

Flight : DO A BARREL ROLL !

Voir Denzel tomber au plus bas, rebondir, retomber plus bas, rebondir. Voire un héros qui ne voulait pas en être un et qui n’est qu’un mec paumé. Voir l’envoûtante Kelly Relly lui tendre la main au fond de leur trou respectif.

Bref Flight ce n’est pas forcément ce que l’on croit voir dans la bande annonce ci dessous, ce n’est pas forcément un film totalement imprévu et surtout pas un film procès ou un film plein d’hommes loyaux, droits, durs et justes à l’américaine.

C’est un parcours de la vie, charmant et qui vous fait passer de bons moments. De l’action, de l’amour, du suspens, du << OH MAIS NON MAIS NON >> et un beau moment de cinéma au final.

Captain Obvious : mmmm’voyez il va moins bien marcher là.. à priori..

Denzel est poignant, Kelly touchante, et Zemeckis a su capturer tout cela d’une mains de maître en se faisant oublier. La bande son vous berce et vous fouette pendant de petit chef d’oeuvre qui se cache derrière une sale apparence de blockbuster alors qu’il n’en est rien.

Près de 2h20 de cinéma qui passent comme un court métrage.

On fait WAOUH, on fait OOOH, on fait NAAAN, on fait YEUUUH, on fait NEIIIIIN!!!, mais on aime, oh oui !

La fiche complète de Flight chez allociné, sortie prévue pour le 13 février 2013, et voilà la bande annonce :

Note sur 10 7
Un bon film qui passe comme on sirote un bon whisky. Non dénué de rebondissements prévus, on tomber tout de même sous le charme de cette sacrée moule de Denzel et la charme troublant de Kelly. N'en déplaise à ceux qui passeront leur temps à analyser la faisabilité d'un avion de ligne volant sur le dos (et qui sont devenus ingénieurs aéronautiques en matant une bande annonce..) le charme du film est ailleurs. La ou plutôt les chutes du héros dans tous les sens du terme. Il parait que c'est au plus bas qu'on comprend qui l'on est, le pilote que joue Denzel se connait parfaitement alors, ça ne fait pas de doute. Embarquez avec Robert Zemeckis pour un film qui va dérouler ses 2h20 de plaisir le temps que vous vous attachiez à ses personnages. Belle réussite !
  • Denzel, qu'on adore dans son rôle de pilote de la lose, mais qu'on aimerait baffer aussi
  • Kelly, l'ange qui tombé au plus bas comme Denzel va lui tendre la main, des fois que..
  • Les émotions que le film parvient à faire passer à certains moments, ça marche, que vouloir de plus ?
  • Le scénario au poil pour Denzel
  • La bande son, bourrée des Rolling Stones et de sans doute plein d'autres choses qui tombent à pic
  • On aurait aimé un scénario un poil moins prévisible par moment
  • Les gens qui vont t'expliquer que ce n'est pas possible de retourner ainsi un avion, mais matent des films de super héros

Epingler sur Pinterest

Partager