Critique ciné

Buried : le film absolument déconseillé aux claustrophobes

buried-affiche.jpgCe premier film de Rodrigo Cortés dont la sortie est prévue le 3 novembre 2010 aura de quoi en angoisser plus d’un dans la salle. Non dans ce film il n’y a ni revenants, ni apparitions brusques et effrayantes et ni musique qui fait sursauter… juste un homme dans un cercueil.

Un briquet, un portable et 90 minutes d’oxygène pour s’en sortir

Paul Conroy (Ryan Reynolds) ouvre les yeux dans le noir. Après inspection des lieux (rapide) il réalise qu’il est enterré dans un cercueil au fin fond d’un désert irakien. Il a en sa disposition 90 minutes d’oxygène, son briquet et un portable avec une batterie à moitié pleine. Angoissé et terrorisé par l’idée de mourir par asphyxie loin de ses proches, il va tenter de contacter LA personne qui pourra le retrouver et le sauver.

Un film déroutant

Ce film laisse très perplexe et personnellement je suis sortie de la salle en me disant que j’avais adoré et en même temps détesté le film. L’histoire entière se déroule dans ce cercueil et le spectateur est réellement dans la peau de Paul Conroy, on arrive à ressentir son angoisse dans chaque épreuve qu’il passe et sa peur de ne jamais être retrouvé et sauvé. Tous les autres personnages intervenants dans le film ne sont pas filmés, on entend seulement leurs voix ce qui renforce encore plus l’angoisse provoquée par le film. C’est réellement un film très spécial dans lequel on se pose souvent la question « et moi j’aurais fait quoi à sa place ? ».

buried.jpg

Note sur 10 8
Ce film est une très belle réalisation de Rodrigo Cortés même s’il n’a pas dû nécessiter un gros budget pour le tournage, le résultat est garanti pour cet ovni cinématographique inclassable.
  • Bonne immersion à la place du personnage
  • Bien angoissant
  • Excellent jeu de l’acteur
  • Très peu de musiques d’ambiance
  • On ne voit pas ce qui se passe à l’extérieur du cercueil (mais c’est aussi ce qui fait l’intérêt du film)
  • En ce qui me concerne, je l’ai pas trouvé si bien que ça. Le fait de rester concentré uniquement sur un seul et unique personnage m’a dérangé et à la longue ennuyé ; d’un côté ça augment l’immersion dans le personnage, mais de l’autre on est frustré de pas pouvoir savoir ce qu’il se passe à l’extérieur. Et rester 1h30 enfermé dans une boîte donne une impression de manque d’action, de mouvement, bref c’est gênant 🙂

    Bref, un film que j’ai trouvé intéressant mais gênant ; je suis ressortit de la salle sans trop vraiment quoi y penser, d’un côté j’ai trouvé le film plutôt bien réalisé dans l’ensemble, mais de l’autre, un scénario finalement bidon et une impression d’avoir perdu mon temps…

    Ceci dit « chapeau bas » au producteur qui, si le film marche bien, réussira un coup génial: produire un film pour une bouchée de pain et récolter des millions derrière, moi je dis bravo!

  • Sarah

    Comment voir jusqu’où un homme peut aller par instinct de survie ?
    En l’enterrant vivant dans un cercueil avec un zippo, un téléphone portable, un couteau, un crayon, une lampe de poche et des bâtons luminescent verts.

    Beaucoup d’émotion pas d’effet spéciaux, un seul acteur filmé pendant 90 minutes enterré entre 4 planches. Les producteurs ont dû être contents : peu d’argent à débourser :$$: . Bonne performance d’acteur, on est avec lui et on souffre avec lui, je ne conseillerais pas ce film à tout le monde : personnes sensibles et/ou claustrophobes s’abstenir !

    Doit ton voir un simple film d’angoisse ou une critique de la société américaine et les causes et conséquences de ces prises d’otage ?

  • poupouille

    🙂 j »ai adoré ce film et en effet on ressort de la salle un peu remuée , avec une sensation d’oppression , d’étouffement la première chose qu’on a envie c’est de se trouver à l’extérieur ,…un film que l’on vit à travers le personnage très bien joué par Ryan Reynolds , avec qui on tremble , on suffoque et on pleure , malgré des petites incohérences dans le scénario , c’est un film à voir , à vivre …Félicitations

Epingler sur Pinterest

Partager