# Critique Ciné

Argo (fuck yourself)

Argo, sortie en salle le 07 novembre 2012

Argo c’est simple, c’est une histoire vraie d’exfiltration de six employés de l’ambassade de Téhéran en Iran en pleine révolution lors de la naissance de la république islamique d’Iran. Lors de la prise de l’ambassade US ce ne sont pas loin de 60 employés qui sont fait prisonniers, soit tout le personnel de l’ambassade. Vraiment tout ? Non, nos six employés se sont fait la malle par la porte de derrière et ont trouvé refuge à l’ambassade du Canada. Reste à les faire sortir d’Iran sans compromettre la sécurité de leur hôte Canadien ni leur vie à eux.

A toi de jouer Ben !

 

Alors oui, c’est un film Hollywoodien. Oui tout sera traité selon l’angle du point de vue US excepté l’introduction du film où l’on explique que les USA sont responsable de l’oppression de cette population, qu’ils ont fomenté le coup d’état qui a permis de remettre un roi au pouvoir, pantin du pays de l’oncle sam. Mais curieusement la majorité du film ne mets guère en avant les motivations Iraniennes à botter le cul des Américains.

Même une scène où l’on voit la photo de Khomeini, le sauveur du pays, servir de support de jeux de fléchettes au personnel de l’ambassade ne fait pas ressortir le blasphème infligé à un quasi saint mais fait passer le barbu de la scène pour un énième enragé à la limite de l’animal. Cette insistante manie de confondre révolutionnaire avec terroriste dans la culture US pointe le nez dans différentes scènes mais bon, on a l’habitude et le film n’insiste pas là dessus du tout.

Argo, par moment la tension est palpable..

Ca et la la fin double rainbow prévisible du film, ce seront les deux seuls défaut du film. Pour le reste tout est un véritable régal. Le montage du plan abracadabrant pour récupérer les otages, la bande son, la photo, les personnages, le rythme haletant, les moments de suspens. Tout est fait pour vous scotcher dans votre siège, les ongles plantés dans le velours.

Le film n’est pas non plus dénoué d’humour et on rigole plus d’une fois, même quand le casting jure à coup d’Argo fuck yourself ce qui deviendra le leitmotiv du film. Pour le reste tout est dans la bande annonce et comme d’habitude dès qu’elle vous donne envie de voir le film : COUPEZ LA !!

Sinon elle vous en montrera trop et vous ôtera quelques surprises.

Produit et réalisé par Ben lui même, le film arrive dans nos salles le 07 novembre 2012. Pour la fiche en détail c’est sur Allociné et pour la bande annonce cliquez ci dessous :

Note sur 10 8
Un excellent film, suspens, scénario tout est bon à de très légers détails près. La sauce prend, on s'attache au personnage et on retient sa respiration pendant pas mal de passages. Après ça reste un film made in hollywood qui se penche très peu sur ce qui se passe côté Iran alors que l'introduction du film pouvait le laisser croire. Un très bon film malgré tout que je vous recommande.
  • Les acteurs qui semblent sortir de la fin des 70's
  • Le suspens calibré aux petits oignons
  • Quelques répliques choc
  • Le dénouement du film avec double rainbow à la fin, trop hollywood

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique Ciné] Argo (fuck yourself)”

  1. DocWan dit :

    Je crois que c’est le film que j’attend le plus de voir en cette fin d’année (avec The Hobbit) et les retours de la projo de lundi me rendent tous plus impatient les uns que les autres !

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Enfermés dehors
# Critique Ciné
Numéro 9