# Concours

Deux jeux Prototype à gagner

prototype.jpg

Xbox, Activision et Viedegeek vous propose un petit concours assez sympathique !

Les lots ?

On a deux jeux Prototype sur Xbox 360 et deux figurines à vous faire gagner, ça fait donc deux « packs cadeau » contenant chacun un jeu et la jolie figurine d’Alex.

Comment gagner ?

Prototype est un jeu gore, c’est sûr, donc on va faire dans le gore, il va falloir laisser dans les commentaires la façon la plus barbare de tuer quelqu’un en prenant en compte les pouvoirs du monsieur (mimétisme, absorption, sang, meurtre, tuer, :p ) !

1 Commentaire par personne bien sûr !

Allez faite péter le serveur, vous avez jusqu’au 30 Juin minuit ! Voilà voilà

à suivre

Commentaires

45 réponses à “[Concours] Deux jeux Prototype à gagner”

  1. Preum’s 😀

    Et oui je le veux se jeux 😀

  2. Pac57 dit :

    Super jeu, j’espère que je vais le gagner 🙂

  3. Tombek dit :

    Le truc le plus drôle,serait de ce transformer en la personne que l’on souhaite tuer, et de la suivre partout. Cette personne finirai par devenir dingue. Et là,on lui conseille de sauter du haut d’un immeuble,et pendant quel saute,on saute aussi,sauf que nous,on meurs pas 😀

  4. matplayer dit :

    Se transformer en la femme de la victime et aller l’assasiner dans son lit, à grand coups de griffe dans la gorge (et pas que(ue) !)
    Je veux cette figurine, je la veux ^^’

  5. Praska dit :

    @Tombek youhou un qui a compris le jeu ! 😉 @pac57 et @chris euh vos commentaires bah euh ils seront pas comptés, vous pouvez recommencer 🙂

  6. RLX dit :

    Se transformer en meilleur ami de la personne qu’on veut tuer et le tuer au bon moment :d

  7. Kyotoweb dit :

    Allez faire un calin à la personne, puis, comme dans X-Men 3, faire sortir plein de pics de son corps, tuant ainsi la personne à qui on fait le calin :p

  8. Tout d’abord et très important, prendre la forme de quelque chose d’inoffensif.
    Pour ma part quelque chose de discret, un oiseau (en plus il parait que je suis un super pigeon)

    Arriver devant sa proie et ne plus bouger (car comme tous le monde le sait, on aime chasser les pigeons à coup de pied), la laisser approcher jusqu’au moment ou le pied commence à reculé pour préparer le shoot, a se moment la et seulement à ce moment la, reprendre sa forme naturel, ce qui déstabilisera l’ennemie qui ne s’y attendais pas, de plus a cause de sa position (pied en arrière) il n’a aucune possibilité de reculé rapidement, ce qui nous laisse le temps de lui sauté dessus et le plaquer au sol.

    S’en suit une longue série lutte pour lui essayant de se dégager, bien sur nous aurons pris la peine de lui briser les membres (par plaisir et aussi pour éviter qu’il ne se débâte trop)

    Pour évite qu’il ne crie trop fort, lui déboite la mâchoire (une simple pression prés de l’oreille devrais suffire, sinon un léger coup de pied)

    Le voila immobiliser, silencieux et ne demandant qu’une chose… que vous l’acheviez.
    Pour cela (et pour garder l’esprit j’suis sadique mais pas trop), faite une entaille d’environ 15-20cm entre la 3eme et 4eme côte, enfoncez y quelque chose de pointu directement dans le cœur.

    Et dite lui :
    Tu as le choix à présent, attendre de te vider de ton sang en espérant que quelqu’un te découvre avant, ou enlève l’objet de façon à mourir rapidement.

    Éloignez vous de quelques mètres et attendez (intervenez et répéter l’opération si nécessaire avec les personnes susceptible de venir en aide à notre première victime)

  9. alex dit :

    La façon la plus efficace: se transformer en pommeau de douche. La victime, sale, ne se doute de rien. Puis d’un coup, retransformation!! Planter alors une griffe dans les c***** et une dans l’oreille. L’absorption du sang se fera lentement, laissant le cœur battre jusqu’au dernier moment. retirer le tout. Le tour est joué.

    Juste mon avis hein 🙂

  10. Facile, comme le dit Chris au dessus, prendre la forme de quelque chose d’inoffensif, genre une fille tout petite, toute mimi … et le faire mourir à l’usure … :
    – en préparant des tonnes de muffins banane/nutella sous son nez et en ne lui proposant jamais de goûter
    – en lui faisant regarder tout ce que la télé à de plus débile
    – en le trainant dans les boutiques encore et encore …
    Il ne mourra très lentement mais dans d’atroces souffrances … LOL

  11. Italianstyle dit :

    Le plus simple et le plus gore?
    Se transformer en petite gélule.
    Une fois ingéré, ce tranformé en gros ballon de foot plein de pique pour exploser l’estomac et l’intérieur du corps !!

  12. Mr_donuts dit :

    la façon la plus barbare? choisir une rue bondée de monde, prendre une cible au hasard, rester sur le lieu de sélection de la victime (avec spectateurs c’est toujours plus drôle^^) utiliser ses griffes pour faire comme dans braveheart avec la petite faucille dans les boyaux…après une lente agonie…commencé a lui amputé les extrémités (mains/pieds) en évitant de tuer la victime, là logiquement si ça fait comme dans le jeu, une force de sécurité arrive(police,armée). Vous vous servez donc de votre victime comme bouclier humain, mais pas trop, 2 a 6 balle max(c’est toujours mieux une victime vivante pour l’absorption) et là tchak! vous la couper en 2 (avec symétrie) avec votre l’ame et l’absorption suivra devant la stupéfaction des militaires et des civiles.

  13. pierre dit :

    je le veux je le veux LOL

  14. lowett dit :

    T’as dis gore, allons-y !
    Je vais révéler mon côté sadique.

    Je suis une femme, alors imaginons que j’ai tous les pouvoirs d’Alex et que je veuille tuer ma pire ennemie. Je vais tout d’abord utiliser le mimétisme pour me transformer en femme fatale (même si j’ai pas besoin de ça *modeste*) pour aller séduire un homme. Le premier qui me tombera sous la main. Je suis sadique donc je suis injuste. Il ne verra rien venir, il sera à mes bottes, je pourrai en faire ce que je veux !
    Ensuite je vais utiliser ce pouvoir de mimétisme pour le rendre dingue. Je prendrai la forme de son patron, de son meilleur pote, de sa mère et je foutrai le bordel dans sa vie. Il sera déprimé, au bord du gouffre, moi (la femme fatale) je serai le seuil rayon de soleil de sa vie. Mais un rayon de soleil artificiel ^^
    Je sais alors qu’il sera vraiment à moi, qu’il sera mon robot, que je n’aurai qu’à manipuler les ficelles.
    Je lui dirai à quel point ma pire ennemie me rend la vie dure. Que je souffre, que je suis déprimée, que je n’ai plus envie de rien. Que s’il m’aime vraiment (et qu’il veut à nouveau des câlins) il faut qu’il se débarasse d’elle.
    Comme ça, il va aller la tuer pour moi ^^
    Ensuite, il faudra que je me débarasse des preuves, et donc de lui. Je lui accorderai l’ultime câlin promis. Et comme je suis une sadique sanguinaire, je sortirai mes crocs de vampire et je lui pomperai jusqu’à la moindre goutte de sang de son corps pendant le câlin. Jusqu’à la moindre goutte. Ce sera violent, plein de chair déchirée et de sang. Les policiers sauront même pas le reconnaître tellement je l’aurai défiguré.
    Je reprendrai mon apparence normale (celle de femme fatale mais pas sadique que je suis réellement) et je continuerai mon petit bonhomme de chemin, fière de mon coup.

    Voilà ! Je suis sadique hein ?
    Je pense que j’ai le profil pour jouer à ce jeu :p

  15. Opus dit :

    Un coupage de corps de bas en haut avec les fourches à la « Wolverine » !
    Simple, Barbare mais tellement bon ..

    Merci pour ce petit concours !!

  16. HimSelf dit :

    haha, @lowett t’as trop regardé secret story !

  17. G dit :

    Casser les deux genoux du Monsieur et le mettre en haut de la flamme de la Statue de la Liberté … en attendant qu’il s épuise, qu’il pleure et qu’il glisse … Mouhahaha …

  18. Dimic dit :

    Tu repères ta cible en volant au-dessus de Manhattan.
    Une fois repérée tue chute en provoquant une onde de choc à proximité de cette cible histoire de l’effrayer et de la faire courir (c’est plus drôle, ya une sensation de chasse).
    La on range tout et on lui court après au petit.
    De temps à autre on s’arrête quand on arrive à sa hauteur et on détruit quelques voitures (en prenant soin de ne pas tuer la cible) histoire de vraiment lui mettre la pression au gibier.
    Pour terminé après 10min de course on le chope à la gorge, on monte sur l’Empire State Building et hop on le jette du toit 🙂

    Et je devrais surement plus jouer à Dora l’exploratrice et à moins de jeu violent ^^

  19. Scrat dit :

    C’est exellent qu’on puisse prendre les hélicoptère et les tank, celà nous facilite largement la tache dans les missions.
    J’aime bien aussi la longue liste des combos que l’on peut avoir !

  20. chandleyr dit :

    Tuer est un art à part entière et si par le plus pur des bonheurs j’avais l’éventail des pouvoirs de Cole le héros de prototype, je plongerais du côté obscure de la force et m’en donnerait à cœur joie dans le rôle d’un malade mental de la pire espèce. Vous voulez un exemple pas de soucis. Je pense que pour vraiment démontrer l’étendue de mon talent sadique je n’attaquerais pas directement ma victime de façon frontale, mais lentement et sûrement je le rendrais fou en attaquant ses proches et en lui faisant vivre une journée en enfer.
    1ere cible ses enfants

    – J’irai à l’école et assimilerai ses enfants tour à tour et m’amuserait à massacrer l’école entière avec l’apparence de ses enfants. Ou alors pire encore je n’assimile qu’un seule des enfants, massacre toute l’école et garde comme dernière victime son fils. J’attendrais bien évidemment l’arrivée des caméras pour éventrer le petit chiard devant les yeux des caméras de la tv qui seront là inutile d’en douter. Imaginer la scène la grande sœur massacrant son petit frère à coup de couteaux en live au 20h avant de se jeter du toit de l’école…yummy.

    2 e cible sa femme

    – Vient ensuite le passage avec sa femme la période du deuil. Moment absolument délicieux et propice pour en remettre une couche. Je ferais en sorte de continuer à tourmenter sa femme en lui apparaissant de façon régulière avec l’apparence de sa fille et de son fils. Le but est de la pousser lentement mais sûrement dans la folie la plus complete. Quand elle sera à point, je lui ferai croire en ayant l’apparence de son fils que son pere n’était pas claire avec moi…qu’il avait essayer de s’en prendre à ma sœur et que c’est cela qui l’a pousser à tuer tout le monde et à me tuer…Jouer avec les sentiments de sa femme a pour but de la pousser à devenir le bras armé de ma vengeance…

    3e cible lui…

    – Je vais le traquer pendant une journée entière en ayant l’apparence de ses enfants pour le rendre fou, en tuant les moindres personnes qu’ils croisent, des proches des inconnus, des policiers. Partout où il ira je vais semer la mort derrière lui. Le but est de le faire fuir et qu’il se tourne vers la seule personne lui restant au monde…sa femme. Il va revenir chez lui et là je l’attendrais en ayant encore une fois l’apparence de ses enfants…

    4 Le dénouement.

    – Une fois chez lui, il se rendra compte que sa femme l’attend en compagnie de sa fille ( moi avec l’apparence de cette dernière bien évidement, sa femme aura atteint le dégré de folie dont je rêvais et l’attendra avec un couteau. Les deux seront à cran et prêt à partir en sucettes. Je n’aurai plus qu’a les monter l’un contre l’autre et faire en sorte de jeter de l’huile sur le feu. Je vais faire en sorte de pousser le pere à bout pour qu’il tue sa fille sous les yeux de sa mere…Cela n’aura pour but que de déclencher la folie meurtriere de cette derniere, et les deux finiront par s’entretuer sous mes yeux amusés…Ma vengeance sera complète sa famille sera morte et tout cela ne pourra en aucun cas m’être mis sur le dos, vu que cela passera pour un pétage de plomb entre un couple ayant subi le plus grand des malheures, perdre leurs enfants…l’opinion publique dira qu’ils n’ont pas supporter cela et ont préferer en finir tout en mettant en avant que les deux étaient devenus fous ces derniers temps…

    Tout finira par s’oublier et moi je pourrai continuer à tuer des gens dans l’ombre de vos vies…

  21. Aleks dit :

    Moi j’ai une super façon gore de tuer quelqu’un (les pouvoirs ici servent surtout à se transformer en personne de confiance pour attirer la victime^^). J’utiliserais un « écarteleur de l’intérieur ». Je m’explique c’est un machine qu’on enfonce dans une personne (un seul endroit possible pour les hommes, deux possibilités pour les femmes), on commence à écarter la machine jusqu’à ce que la personne soit écartelée de l’intérieur. Voilà, ce n’est pas un truc hyper élaboré mais je trouve ça très gore et encore plus barbare, c’est ce que tu voulais non? (Ah oui, si je viens au futur bargaming, celui d’après le tout prochain, ne pars pas en courant en me voyant^^)

  22. Pac57 dit :

    Pour créer carrément un génocide, il faudrait que le personnage prenne l’apparence de Céline Dion et puis qu’il chante dans les rues de New York, les gens sauteraient des immeubles, se suicideraient avec leur lime à ongles, mangeraient leur tél portable pour s’étouffer… un vrai carnage quoi ! LOL

  23. Mica dit :

    Je prendrai la forme d’une personne de confiance pour approcher ma cible et en pleine nuit pendant le sommeil, je la saigne lentement jusqu’à ce qu’elle ressemble à un pruneau séché :-O

    PS: Merci pour le concours 🙂

  24. nelsHD dit :

    Donc, comment tuer une personne … d’une façon barbare, et sans copier Conan !
    (mimétisme, absorption, sang, meurtre, tuer, :p )

    Le meurtre parfait, tout le monde le sait, est un meurtre de sang froid sans préméditation. En gros, tu croises quelqu’un et Bam, six pieds sous terre.

    C’est un bon début mais comment tuer ladite personne ?
    On pourrait bien sûr faire un multi combo des propositions faites (mimétisme, absorption, sang, meurtre, tuer) … mais ceci serait trop simple !

    Le plus important est d’attirer la proie. Prenons par exemple un Nespresso. Pour celà, se munir obligatoirement d’un masque de G. Clooney.
    A coup de What Else ? criés de plus en plus fort devant la victime, cette dernière étourdie, s’évanouit.

    Hop, un grand coup de cafetière derrière la tête permet d’ouvrir un crâne partiellement dégarni !
    Là, on utilise un couteau rouillé assaisonné de poison / absynthe.

    Laissez mijoter et attendre les bulles …

    Et là, on laisse Alex se faire Plez avec des doigts coupants 🙂

  25. Clyne dit :

    OMG, Chandleyr est encore plus psychopathe que ce que je pensais… O_o

  26. Jujumemess dit :

    Si vous êtes un parfait romantique aimant courir nu sur la plage les cheveux dans le vent, abstenez-vous de lire la suite de mon commentaire ! 😉

    Tout d’abord, Alex Mercer décide de ne pas prendre sa voiture, une très jolie Renault Kangoo (si si !), et de se rendre à pied à la brocante du coin. Alex, malgré ses bonnes intentions écologiques, n’en ai pas moins qu’un flemmard, et n’hésite pas à virevolter d’immeubles en immeubles pour gagner du temps, détruisant tout sur son passage. Arrivé sur place, notre roi de la grimpette y trouva son bonheur : une roue de bois posée à plat sur un pivot, et quelques clous. Le plan diabolique était né.

    Notre tueur avait précédemment trouvé sa proie idéale : un internaute ne connaissant pas Viedegeek.

    Le calvaire commence.

    D’humeur festive, notre dark fan de Cloclo sifflote « si j’avais un marteau » tout en assommant le pauvre homme avec ses poings-massues. Il s’empara du corps de la victime afin de le clouer nu sur la roue pivotante. Métamorphosé en Victoria Silvstedt, il lanca la roue à pleine vitesse. Notre sadique trouvant que jeu manquait d’ambiance, décida de faire de notre pauvre condamné un tourne disque vivant. C’est ainsi qu’il transforma son bras une fine lame. Le corps nu du banni était lacéré à chaque fois qu’il passait sous la lame acérée, tendue au dessus de lui par le tortionnaire. Chaque accroc dans sa chair lui arrachait des cris de douleur épouvantables, comme des chants et de la musique sortis de la gratouille de l’aiguille d’un tourne disque.

    Après d’innombrables heures de lacération, d’amas de pue et litres de sang, les membrse du condamné furent agrippés par les tentacules d’Alex, pouvant ainsi être écartelés. Chose dite chose faite, la magie du corps humain opéra dans ce feux d’artifice de craquements et déboîtements. L’internaute fut alors déchiré au millimètre près en 4 parties égales. Mais après tout, la Déclaration des droits de l’homme n’indique-t-elle pas que les hommes naissent égaux ? Alex l’avait bien compris. 😎

  27. Sharles dit :

    Salut Pras !

    Je lui arriverais dans le dos, je lui plante un couteau de cuisiner ( celui que l’on trouve dans les restos grecques ) et je lui fout 99 coup de couteau. Apres, je le arrache les tésticules et je les vends sur ebay.

    Voila 😉

  28. Zoontek dit :

    Tu empoignes ton ennemi, saute d’un immeuble et « absorbe » ta chute avec son corps.
    PS: Le port d’un imperméable est conseillé. LOL

  29. babpi1995 dit :

    comment se transformer en tueur imprevisible et vorace….

    je suis né avec le gout du sang…maman m’a nourrit …bercer au son du dodo dodo mon tueur…..grrrrrrrrrrrrr, c’est ma premiere victime…l’absorption fut lente et savoureuse…ha ha ha maman plus la…mais elle m’a laisser un don…..mimétisme…personne ne pouvait m’arreter dans mon deferlement de meurtre…je me change au gré de mes pulsions….attention a vous ….je vous surveille ….qui va être le prochain……car j’adore ce concours alors par qui je commence…..ne poster plus je suis entrain l’absorber les premiers……

  30. PumpLeMouss dit :

    J’attends qu’il aille au chiotte

    Moi me suis muté en anguille pour remonter dans les canalisations et arrivé chez lui

    Dès qu’il s’assoie sur la cuvette je mute ma nageoire en griffe et je lui tranche l’anus !

    Je lui fais sortir tout son instestin ! Et assez vite pour qu’il ait le temps de le voir complètement avant de sentir la douleur !

    Je le laisse se noyer dans son sang et repart discretos en tirant la chasse d’eau 😎

  31. Praska dit :

    J’ai vraiment peur maintenant, vous êtes tous des déglingo, j’espére que je serai jamais seul avec vous !

    Merci j’arrête pas de rire de la journée !

  32. Franckeur dit :

    Foutre un gars par terre et lui exploser la gueu… avec une plaque d’égout, tu le coince entre le sol et le trou de la plaque d’égout et tu lui explose toute ses dents avec ses chassés en plus dans la gueu…
    Après tu le prend par le coup et avec ton autre main tu la transforme en espece de couteau affuté, et tu lui coupe tout!!! tout en douceur les pied, les bras la tête et même sa…. bref 🙂
    Et après tu est content.
    PS: j’ai jamais joué au jeu donc je sais pas que ce que j’ai dit est possible

  33. derr dit :

    Confession d’un tueur : ^^

    Tu repere une famille qui part en vacance dans leur monospace flambant neuf; avantr tu as pris soin d’absorber un policier, donc d’un signe de la main en etant deguisé en homme de la loi tu oblige Bob le pere de famille a s’arreter dans un parking desert.
    tu les fait tous sortir de la voiture, donc tu te retrouve avec Bob le pere, samantha la mere, et riri fifi et loulou les 3 gosses qui sont pas gaté par leur parents au vu des nom qui ont.
    Une fois sorti tu prend leur monospace et le lance au niveau de l’entrée du parking pour pas etre embeter.

    c’est alors que tu demande a bob  » dit moi les 2 membres de ta famille que tu aimes le moins, et toi et les 2 autres aurez la vie sauve. » Ne voulant pas se decider avec tes griffes tu commence a griffer le visage du pere; c’est alors qu’en sanglot il dit « Fifi et ma femme ».
    Donc la il commence a eclater en sanglot alors que tu t’approche de loulou et riri et que tu les souleve et avec ta force tu dechire leur corps en 2 alors que tu abosrbe leur sang en meme temps.

    Donc une fois cela fait tu dit au pere que s’il ne tue pas sa femme et son fil qui restent il allit mourrir dans d’atroce souffrances; le pere pas courageux attrape le couteau que tu lui tend et egorge alors les 2 innocents.
    alors qu’il a fait sa besogne tu en a profiter pour t’enfuir, le pere se retrouve alors seul avec les cadavre de sa famille (que tu viendra absorber une fois qu’il sera parti)

    Il essaye tant bien que mal a reprendre sa vie, mais le soir tu reviens chez lui sous la forme de quelqu’un de sa famille pour le hanter en lui disant qu’il t’a tuer et qu’il devra payer.
    Au bout de quelque mois il commence a devenir fou c’est alors que tu reviens sous la forme de sa femme, et tu vas chez lui et tu dit « mon amour, seul ton coeur apaisera ma douleur » ; c’est alors qu’il commence a se gratter le thorax et commence a se dechirer la peau a main nue; il hurle de douleur, il en pleure et alors tu te retrsanforme devant lui dans ton apparence normal et avec tes griffes tu dechire son abdomen et en sort son coeur.

    (ne pas reproduire a la maison, ceci est fait par des professionel entrainés)

  34. Wolc dit :

    Pour ma part ca va être vite fait : je lui met une grenade dans le cul, je le fais assoir sur une chaise avec la goupille accroché à un petit crochet : s’il se lève, ca fera boum boum dans son cul …

  35. Quentin B dit :

    Sait-on jamais! 😀

  36. Davidous dit :

    les mecs vous êtes un peu trop classique….

    La meilleure façon de tuer une personne n’est pas de la tuer mais de la breaker mentalement à donf.

    Alors moi je prendrais l’apparence de son père, inviterai sa mère à diner chez ma cible… et je ferais humm humm devant… lui.

    Op, simple et efficace.

  37. Namoib dit :

    Alors en premier lieu il faut évidemment assimiler une personne qui peut sembler naïve et totalement digne de confiance, une blonde tient (à forte poitrine, c’est mieux).

    Ensuite, il suffit d’aller chercher sa proie dans un lieu fortement fréquenté, prenez Central Park par exemple. Au détour d’un arbre on sort ses griffes, brillantes et tranchantes, prêtes à éplucher n’importe quel être humain.

    Ça y est, la victime est repérée. On s’avance, tranquillement (en roulant des fesses, j’ai pas assimilé une blonde pour rien) et hop! Ni vu ni connu on lui saute dessus pour un peu de « body surfing » (j’ai assimilé Kelly Slater hier, c’est pour ça…), histoire de lui rapper l’épiderme sur le bitume et de lui tailler l’os du front en pointe -meilleure pénétration dans l’air-.

    Quand le corps commence à exhaler une senteur amère, c’est que le squelette s’est mis à chauffer, on peut se poser dans un coin tranquille… et commencer à évider. Là, pas de technique spéciale, on y va griffe par griffe et on arrache tout ce qu’on trouve: intestins, estomac, foie, rate, reins, pancréas. On enfile le tout dans les griffes, ça fait arbre de noël.

    Après ça, on peut encore donner une coup de poing organique pour éliminer les traces. Une bouillie rougeâtre, légèrement croquante, ça n’éveillera aucun soupçon…

    A part si on trouve les globes oculaires. Avant qu’ils ne se mettent à pourrir…

  38. Crono dit :

    Voyons voir…
    Je ferais plutôt quelques choses comme cela:

    Je profiterais de mon pouvoir du fouet couplet au mimétisme.

    Avec le mimétisme, je prendrais la forme d’un enfant ou d’un jeune adolescent.
    Je m’approcherais ainsi plus facilement de ma cible.

    Je la suiverais jusqu’à son domicile.
    Arrivé sur place, je me débrouillerais pour me faire inviter.

    Une fois à l’intérieur, le prendrais mon fouet pour entourer la personne avec et serrer assez fort pour légèrement l’étourdir.

    Je la démembrerais alors, petit à petit avec mon fouet, comme si j’étais un coboye avec un fouet voulant couper une bougie.

    Je commencerais par le bout des doigts, une jambe, un bras, un flanc etc…

  39. Mr_Kia dit :

    Bien tuer une personne hein.

    Ca fait de longues, longues années que je pratique, au début j’étais assez soft, une balle dans la tête, ou du curare sur la cuillère de son Mc Flurry Daim/Caramel suffisait.

    Mais les années aidant, je me mis à torturer les gens pour ne pas m’ennuyer en bossant.

    D’abord physiquement, mais ce fut vite lassant, puis psychologiquement, où là, je pris de plus en plus de plaisir…

    MMM

    Sentir l’esprit se déchirer avant les chairs, quel régal !

    Et depuis que je suis contaminé, que ces pouvoirs m’habitent, les petits bonheurs sont renouvelés.

    Tenez, encore le mois passé, le contrat portait sur une grosse huile d’un consortium bancaire luxembourgeois.

    J’ai observé ma cible, sa façon de vivre, pour élaborer la meilleure façon de le faire souffrir.

    Première étape, m’exposer, lui montrer de quoi je suis capable.

    Simple comme bonjour, avec son rythme chronométré, je me glisse dans la file du coffee shop où il va chercher son caramel macchiato, lui lance un regard insistant, et pose la main sur ma voisine, une blonde pulpeuse.

    Qui se tourne vers nous.

    Et qui crie de terreur.

    en voyant ma main noircir, s’allonger, glisser le long de son corps, ses yeux deviennent vitreux et maintenant elle crie de douleur, en sentant mon corps s’insinuer en elle par chaque pore de sa peau.

    Mon « client » s’effondre, ne sachant que faire, fuir ? rester ?

    Et la femme de continuer à crier, mais la contamination a presque eu raison d’elle, sa peau est noire, se craquelle, sointe de sang, elle est prête…

    SPLATCH !!!

    Comme d’habitude, explosion de sang, tripes et boyaux nous recouvrent, son adn est en moi, le banquier toujours tétanisé me regarde me transformer en la bombe humaine qui a redécoré l’endroit.

    Je m’approche, l’embrasse goulûment autant pour prendre son adn que pour lui glisser un petit présent.

    Puis m’enfuis.

    J’attends quelques jours, et reprends mon jeu.

    Je me mue en mon client et le suis, faisant en sorte qu’il me remarque, l’approche, et active un de mes petits cadeaux.

    Ma salive se transforme en boules dures comme de l’acier et se glisse en différents points de mon nouvel ami, une arrive aux genoux et développe des pointes acérées qui lui transperce les os en un craquement lugubre, les chairs se tendent, se déchirent et la vessie de l’homme en costume se relâche, le liquide chaud suintant le long de ses jambes formant une flaque à ses pieds, mélangé à son sang.

    Je le laisse à son triste sort, et me rends dans son sanctuaire, en me faisant passer pour un de ses collègues, dont la carcasse traîne non loin de là, grillant au soleil.

    Sa femme m’accueille avec plaisir, et se charge de me mettre à l’aise.

    Un verre à la main, je vois son mari rentrer, soulagé de se sentir à l’abri.

    Encore plus soulagé de voir une présence amicale, en plus de celle de sa femme.

    Il nous explique bien évidemment ce qu’il s’est passé et nous avons du mal à le croire, c’est feint pour ma part et très réelle pour sa moitié.

    Pendant qu’il se change sa femme tente de savoir ce que je pense, à l’écart dans la cuisine, et je me vois contraint de lui expliquer que, malheureusement, son homme dit vrai.

    Mes doigts se détendent, se mêlant entre eux pour former des griffes aussi impressionnantes que mortelles, cédant à la barbarie qui m’habite, j’entaille la peau de ma victime à de nombreuses reprises, la bâillonnant d’une main.

    Je voulais laisser la surprise à ma proie.

    Ne tenant plus, je développe au maximum mes lames et tranche l’épouse d’un revers, la laissant s’étouffer dans ses râles sanglants.

    Son apparence prise, je me contente de m’asseoir dans un fauteuil en attendant que « mon cher époux » revienne.

    Se demandant où est notre invité, je lui désigne la cuisine, y arrivant, il n’a que le temps d’entendre le dernier souffle de son aimé.

    Ses yeux se tournent et se retournent dans leurs orbites, la folie le gagnant à mesure qu’il constate les dégats dans la pièce, maculée de sang, débris d’os jonchant le sol au milieu des organes encore chauds, son regard se posant enfin sur moi, me tenant dans l’encadrement de la porte auréolé par la lumière de la fenêtre et le plaisir de l’acte accompli, reprenant doucement mon apparence.

    Lui laisser un peu de répit ? bien sur… pour mieux le torturer.

    A peine quelques jours plus tard je me rendis aux obsèques de sa femme, la mimant.

    Je me laissais voir exprès, pour le rendre un peu plus fou, ce qui se passa bien évidemment, il ne savait plus dans sa douleur où se trouvait la réalité ou le cauchemar.

    Et ce n’était qu’un cauchemar, un sombre songe qui allait recouvrir la verte pelouse du cimetière du sang des éplorés, je me chargeais de tous les hacher menu, d’exploser leurs membres, pour me repaître de leur douleur et de leurs cris.

    Privé de raison, je me décidais de priver l’homme d’argent de ses sens, lui perçant les tympans, arrachant ses yeux, tranchant ses phalanges, ne lui laissant que la langue.

    Il criait, m’implorait, suppliait, jurait, déversait sa haine, sans jamais me demander pourquoi cela lui arrivait…

    Jusqu’au moment où il fit le geste qui me décida à l’achever, il n’avait pas chercher à quelque moment à se défendre mais il choisit de le faire de la seule façon qu’il connaissait.

    En me proposant de l’argent.

    Ce qui le précipitait justement à sa perte.

    Mon poing déchiqueta son abdomen, pulvérisant ses cotes , saisit son foie, l’arrachant et le jetant au loin.

    Les jets de sang ne ne m’arrêtèrent pas plus, et je continuais à extraire dans les cris qui un poumon qui un rein, avant de saisir sa colonne et de la briser entre mes doigts.

    Plus mort que vivant, je le laissais ramper, espérer encore que sa mort n’était pas venue.

    Avant de sauter, sauter aussi que je le pouvais, pour retomber et exploser sa colonne avec un seul coup de talon.

    Toujours vivant, n’étant que douleur incarnée, je sentis un sentiment qui avait disparu depuis fort longtemps m’envahir, la pitié.

    Mais la pitié engendra une haine encore plus grande, qui me fit arracher son coeur et lui fourrer dans la bouche.

    Je tournais mon regard vers la scène macabre à mes pieds, et achevais les quelques mourants, femmes, enfants et vieillards de la façon la plus rapide possible, têtes tranchées.

    Puis j’ai compté et réuni tous les cadavres, pour (ag)graver sur ma peau le nombre de victimes que j’avais fait.

    Et partir, un sourire satisfait aux lèvres.

    Pour m’engager afin de procéder à une élimination n’hésitez pas à demander à Praska, il fera suivre.

  40. Pathien dit :

    Pour un homme :
    Se transformer en bière (n’importe laquelle blonde, brune, blanche, rousse XD)
    et au moment que le mec prend sa bière, prendre la forme d’un décapsuleur géant et dégoupiller sa tête *pop*

    voilà =)

    Pour une femme:
    Se transformer en CB (Gold), au moment du paiement du shopping (car c’est les soldes) prendre la forme de rasoir (style « Edouard au mains d’argent ») et cisailler le tout pendant 30 min. Et puis tant qu’à le magasin ou les magasins d’à côté aussi =) en les attirant avec des messages de ventes flashs XD

  41. Uriel dit :

    Tu pourras censurer mon nom et tout ce qui me concerne, merci ^^;

    Si j’avais les pouvoirs d’Alex et que je voulais tuer quelqu’un de la façon la plus barbare je…

    Avec le pouvoir de la massue (super contre les tanks) je lui broie les doigts de son pied droit. Je l’attrape et le traine en haut d’un immeuble, le sang dégoulinant de son pied. Je le lache du 4ème pour qu’il se casse les jambes bien comme il faut.

    Je vois son tibia ressortir du genou alors en bon samaritain je le renfonce pour lui remettre bien sa jambe. Et la avec la lame à une main je lui coupe la moitié du pied gauche, je sors ensuite mes griffes et je tranches ses doigts (des mains cette fois ci) en fini rondelle comme des knackis.

    Avec mes tentacules je lui fait des garots, pour ne pas qu’il meurt trop vite…

    Alors qu’il me supplie de le finir je lui arrache une oreille avec les mains et lui fourre dans la bouche pour qu’il arrête de crier.

    Je lui fais des mini incisions un peu partout, sans toucher les points vitaux et ensuite je le balance a la mer dans de l’eau bien salée.

    En espérant n’avoir pas choqué les plus jeunes, @+

  42. med1112 dit :

    Tout d’abord on prend un bon gros tank on repère une cible ensuite on lui tire juste une balle dans la cuisse pour qu’il se couche, on descend du tank on lui place la bouche sur un trottoir, alex frappe un bon gros coup derrière la tête et hop magie: plus de dents. Ensuite puisque le mec va hurler on lui arrache la langue et on monte au sommet d’un trèes haut building on lui arrache les deux jambes et les doigts mais attention faut qu’il soit encore en vie et on le lache du building en regardant la réaction des passants. Merci d’avoir lu 🙂 .

  43. Mr.X dit :

    :warn: âme sensible s’abstenir :warn:

    tu repère ta cible, quand tu l’a dans ta ligne de mir tu l’attrape avec ton
    fouet, tu va dans un endroit discret tu sors tes griffes et tu li cisaille la bit* pour qu’il pisse le sang et tu le laisse partir.

    Ensuite tu te deguise en femme canon et tu l’invte dans ton lit, et pendant qu’il prend plaisir, toi tu prendra plaisir à le saigner lentement en commençant par lui couper le pied et pendant se temps il essaye de partir mais ne peut pas car tu l’a menoter au lit, ensuite tu lui coupe la pulpe au bout des doigts, tu lui ouvre le ventre et l’estomac et pendant se temps il hurle et tu le laisse un peut tranquille pour le regarder souffrir.

    Ensuite quand tu recommence la seance de torture, tu en a rat le bol des cris alors tu lui coupe la langue, tu lui casse le tibia avec la masse et l’avant bras, tu lui cisaille les veines et tu le regarde se viderdeson sang.

    Après se moment fort agreable tu pense qu’il faut en finir le plus vite possible car tu as d’autres cibles a éliminer

  44. Praska dit :

    @MrX désolé le concours est fini aujourd’hui comme marqué dans le texte 🙂

  45. VA6L9 dit :

    monter tout en au d’un imeuble avec un mec le taper apprer le lacher et apprer desendre enbas de l’imeuble et faire les pic pour qui ce plante dans le ventreet ecarter cou sec les pic et le gas se dechiqute en plusieur parti une mort atroce

à lire aussi

Articles similaires

# Test Jeu de cartes
Monopoly Deal
# Test PS3
Skyrim