# Concert

MUSE fait chavirer Bercy

Une partie du staff VieDeGeek attendait impatiemment ce concert, afin de juger quelle prestation scénique était capable d’assurer le trio anglais suite à leur dernier album RESISTANCE.

J’avais il y’a quelques mois critiqué l’album et fais part de mes attentes pour le live. Nous sommes le 17 novembre 2009, je suis bien installé face à la scène. J’attends le début des hostilités.

D’avance excusez la qualité de la seule photo. Pas d’appareil + mon Blackberry sans batterie et voila le résultat…

MuseTheResistanceTour092902100.jpg

La première partie est rapidement expédiée. Comme d’habitude à Bercy, leur son crachouille et ne les valorise pas du tout. Pourtant on sent du potentiel dans Biffy Clyro et leur leader chanteur complètement possédé lorsqu’il gratte sa guitare. De toutes façons, le public ici présent ne veut vibrer que par et pour MUSE, la grande majorité de la salle est complètement désintéressée par la prestation offerte.

Fin de la première partie et 30 minutes d’entracte annoncées. Il règne alors dans Bercy comme une ambiance de tour de chauffe en F1. Excitation, tension, impatience, tout le monde est « en attente ».

La salle est plongée dans le noir, petit à petit les fenêtres des trois immeubles présents sur scène s’éclairent une à une. Le son est horriblement bas, et la foule hurle, comme si elle voulait se vider de toute cette attente. Cette scène est digne des plus belles années de show des Floyds. Loin des soucoupes volantes de la précédente tournée, les anglais nous invitent dans leur ville. Essuyez vous les pieds sur le paillasson et WELCOME !

Muse is here

Uprising démarre, les bâches de projection tombent et découvrent trois estrades, un membre du groupe sur chacune d’elle et un cube de diodes sur chacun d’eux (vous me suivez toujours ?) Le trio à commencé et rien ne peux l’arrêter, tout Bercy est debout du début à la fin du concert. Les personnes installées derrière la scène ne sont pas lésées puisque la plateforme de Dominique (le Batteur) tourne sur elle même. Mattew court dans tous les sens et a troqué son orgue à diodes pour un piano lumineux encore plus classe. Visuellement, c’est l’extase. Pas encore du niveau de ce que TOOL (le groupe de ma vie) peut faire mais pas très loin.

Muse_Live_Bercy_2009

Des lasers inondent la salle, des animations superbes (celle de l’homme qui se noie était incroyable), des grands ballons qui n’arriveront jamais jusqu’à nous…Chaque titre arrive avec des animations très bien choisies et parfaitement rythmées. Pour information il y’avait ce soir là 15 personnes qui s’occupaient des consoles centrales (balance, vidéo, lights…)

Un Show ! Un Vrai !

Petit grincement de dents au moment ou les premières notes de « Undisclosed Desire » résonnent, et comme je m’y attendais, la foule adore. @Pras me fera bien rire à ce sujet avec son SMS « Tiens y’a un Boys band sur scène ! » Les titres s’enchainent bien, et les breaks d’attente batterie/basse sont bienvenus et bien inspirés. MK Ultra en live déchire tout.

Le trio s’absente et ce sont bien plus que des clameurs qui les font revenir sur scène, tout Bercy est On Fire ! C’est Exogenesis Symphony (tiens comme je l’avais écrit dans ma critique d’ailleurs…) qui ouvre le bal du rappel. Juste époustouflant. Dommage que les violons ne se soient pas « physiquement » invités sur scène, cela aurai été grandiose. Deux titres plus tard, les trois chevaliers s’en vont, Bercy se rallume. Ils sont venus on les a vu et entendus. Après 15 ans de carrière le trio britannique est toujours aussi incisif sur scène et leurs concerts sont de plus en plus déments visuellement.

Resistance l’album est inégal. Resistance le live est une claque visuelle et une affirmation scénique. Les places pour le live au Stade de France le 12 juin 2010 ont déjà du partir comme des petits pains à l’heure qu’il est. Messieurs, chapeau.

Dernière minute !! : Les places pour le concert du 12 juin s’étant vendus en quelques heures un concert supplémentaire aura lieu le 11 juin 2010 au Stade de France !!

Set List du concert (merci mon petit carnet et les personnes à la console de m’avoir permis de confirmer les morceaux)

  • Uprising
  • Resistance
  • New Born
  • Map of the Problematique
  • Supermassive Black Hole
  • MK Ultra
  • Hysteria
  • Nishe
  • United States of Eurasia
  • Cave
  • Guiding Light
  • Helsinki Jam
  • Undisclosed Desires
  • Starlight
  • Plug in Baby
  • Time is Runnng Out
  • Unnatural Selection

Rappels :

  • Exogenesis Symphony part 1
  • Stockholm Syndrome
  • Knights of Cydonia

à suivre

Commentaires

9 réponses à “[Concert] MUSE fait chavirer Bercy”

  1. nelsHD dit :

    Chanceux … et je pèse mon mot 🙂
    J’avais vu Muse à Angouleme en Live en plein air … et ils avaient piqué la moitié de l’électricité de la ville … le meilleur show que j’ai pu voir 🙂
    J’ai hâte de voir ce nouvel album en live

  2. SaN dit :

    Je suis dégouté que la première partie ai duré si peu de temps. Et là, vous allez me dire, mais pourquoi? parce-que pour le coup je suis arrivé en retard et j’ai raté les 30 premières minutes du concert

  3. Saeko dit :

    J’y étais hihi, c’était GENIAL !!!
    DU coup, ai choppé des places pour le Stade de France en Juin^^ !! vivement !!! :whistle:

  4. Jeremy dit :

    @san : donc finalement t’es arrivée pour 15 minutes de concert ? 😛

  5. Promesses dit :

    Qu’est ce que j’ai pu jouer à Knights of Cydonia à GH3 🙂

  6. junktrash dit :

    Rah… un seul titre de Showbiz… C’est moche, parce qu’il reste quand même mon album préféré.

  7. radada dit :

    Comme j’aurais aimé y être. T’as bien du ta gaver mon salaud!!! 🙂

  8. Praska dit :

    J’ai bien aimé ce concert mais l’album moins, donc ce concert ne rentre pas dans la légende des faits de muse 🙂

    Mais c’était agréable surtout visuellement !

  9. @praska :
    Muse au Trabendo qui te sert du champagne car le son saute et ça c’est dans la légende 🙂

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Beat it by Pomplamoose
# Musique
Micky Green