# Test Tablette

La LibertyTab de Packard-Bell

Voilà quelques semaines que je teste la LibertyTab de chez Packard-Bell. Difficile au début de se mettre à Android HoneyComb quand on est fan de son iOS modifié mais très vite, on s’habitue.

LibertyTab

Les plus avertis d’entre vous le verront au premier coup d’oeil , cette tablette ressemble beaucoup à celle de Acer, normale c’est le même groupe et le formfactor est le même. Finalement c’est presque la même tablette.

Avant de commencer, tous les détails techniques :

  •  Tegra 2 double-cœur cadencé à 1 Ghz
  •  1 Go Ram
  • 16 ou 32 Go
  • slot microSD
  • dalle PVA a 1280*800
  • Micro HDMI
  • USB 2.0 Host
  • Un connecteur propriétaire pour les accessoires
  • 5 Mégapixels sur le dos et 2 en façade

Voilà, bon en français, une tablette android avec une connectivité certaine, on peut insérer de la mémoire via le slot microSD et la sortie HDMI n’est pas propriétaire, sur ça c’est du bon. On annonce une autonomie de 10h que je n’ai pas testé (oui 10h sur une tablette c’est pas facile à calculer) , néanmoins je l’ai utilisé plusieurs jours sans la recharger et je n’ai pas eu l’impression de la recharger tous les jours.

Le coté glossy ne m’a pas emballé mais on s’y habitue et puis j’ai remarqué que certains aimaient le coté bordeaux brillant, c’est vrai qu’il en jette, mon problème vient surtout des taches de doigts à l’arrière. L’écran est bien brillant (avec un contraste assez fou)  et de bonne qualité, et le tout respire le produit satisfaisant une fois en main, les finitions sont propres et pas de « bruit » dans l’utilisation.

HoneyComb et l’utilisation quotidienne

PackardBell a choisi de ne pas mettre de surcouche ostentatoire sur sa tablette, contrairement aux concurrents (point sur lequel je râle tout le temps). Donc, ici on a un HoneyComb presque « nu », on ne pourra pas encore faire de mises à jour roots mais au moins les mises à jour devraient suivre l’actualité.

On retrouve des outils classiques d’Android, une application propriétaire pour le partage multimédia (via DLNA) , des jeux optimisés pour le Tegra (le processeur de la tablette), quelques jeux vidéo de bonne qualité (NFS est très sympa!) et SocialJuggler (un outil de réseau social très dispensable), rien de fou mais bon y’a l’android Market pour tout le reste! Pour la vidéo, aucun problème particulier, je n’ai pas regardé des vidéos en vraie HD mais le 720 passe très bien et sans problème de format particulier.

La navigation est intuitive une fois qu’on s’est fait à HoneyComb, de l’android pur jus, on aime ou on n’aime pas. Moi je suis encore mitigé sur cette OS que je trouve peu intuitif. L’avantage de la libertyTab c’est de laisser une grande liberté à HoneyComb.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bh-OyMI3Ets[/youtube]

Note sur 10 7
Une tablette Android bien sous tout rapport, une tablette qui tient la route sans problème, assez rapide et lumineuse. Aucun gros défaut technique sauf la caméra que je trouve tout aussi nul que sur les autres tablettes, il reste qu'il faut vraiment réveiller la scène HoneyComb!
  • Android HoneyComb
  • L'écran lumineux de 10.1"
  • Connectivité : USB , HDMI, microSD
  • 399€ la tablette 10.1 16g c'est pas mal
  • La couleur (enfin pour moi)
  • Android HoneyComb (peu d'applications pour les tablettes!)
  • C'est quoi cette caméra?

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Preview WP7
Mango