# Critique Ciné

Neuilly sa mère !

02278730-photo-affiche-de-neuilly-sa-mere.jpg

Par hasard, j’ai pu voir le film avec les membres de l’équipe, oui bon bah ils ont pas beaucoup parlé mais ils avaient l’air motivé, place au film !

Synopsis

Sami vit tranquillement dans une cité, il a la belle vie mais sa mère doit travailler sur un bateau. Il se retrouve alors envoyer chez sa tante, dans une gentille famille bourgeoise du Neuilly. De là, de l’humour, de l’amour, de l’ado-time !

Presque bien !

La bande annonce promettait une ribambelle de second rôle et une bonne partie de rigolade ! C’est pas vraiment le cas … On nage entre un film marrant et un film pour ados. La limite entre les deux n’est pas vraiment définis, et on nage en eaux troubles! Certaines scènes sont franchement amusantes et d’autres sont pathétiques, et d’une crédibilité douteuse, l’amour entre Sami et Marie est « étrange ».

neuilly_sa_mere_2.jpg

Les clichés sur Neuilly et la bourgeoisie sont légions et on trouve ça amusant au début mais la leitmotiv de reprendre des phrases de l’ump et de les modifier , est agaçante au fur et à mesure. C’est une comédie mais on rigole pas vraiment, on sourit par contre beaucoup vu le nombre hallucinant de second rôle, c’est clairement le point fort du film, chaque apparition est étonnante et donne à sourir !

02278750-photo-neuilly-sa-mere.jpg

Les scénettes d’adolescent sont fatigantes, on n’y croit pas une seconde et là les acteurs sont décevant, j’attendais plus, un jeu en rythme avec un peu de vie. Le scénario aurait gagné sans cette histoire d’amour et avec un peu plus d’humour du personnage principale, on rigole plus de son cousin. Un manque de consistance qui nuit à l’intégralité du film, on aurait pû vraiment faire quelque chose de bien, mais les acteurs et le scénario n’est pas à la hauteur !

Note sur 10 5
Un film décevant mais qui promettait beaucoup, on passe un bon moment à sourire sans trop s'ennuyer, à conseiller en cas de trou dans son timing.
  • La qualité du casting des second rôles
  • On sourit parfois
  • Réalisation sans punch, fatigante
  • Les rôles des enfants
  • On sourit plus qu'on rit !

à suivre

  • Article suivant
  • # Bargaming #3
  • Teasing

Commentaires