# Test

Samsung Wave 3 sous OS Bada 2

Le Samsung Wave 3 qui tourne sous l'os maison Samsung à savoir Bada v2

Depuis quelque temps les gens se sont rendus compte que leur smartphone coûte en réalité une petite fortune. Ces téléphones << subventionnés >> finissaient par coûter jusqu’à plus de 1500€, plus encore si vous laissiez le forfait intact une fois les 24 mois d’engagement avec Satan dépassés. J’en connais un qui a payé plus de trois ans un forfait à 60€ par mois, pour un smartphone milieu de gamme buggé et inutilisable correctement en surf ou pour installer des applications. Ouaip, sans doute plus de 900€ de << subventionnement >> pour un pseudo smartphone à 200€ en magasin, jolie performance ! Voici venu la rubrique Smartphone pas cher.

Du coup après avoir longtemps entendu des questions du genre << Android ou iPhone >> ou << BlackBerry ou Symbian >> voilà que les gens se mettent à la recherche d’un smartphone sympa mais pas trop cher pour aller avec leur forfait sans engagement et sans téléphone inclus. Le budget tourne généralement entre 150 et 300€, soit  clairement en dessous du prix neuf des stars du marché que sont le Galaxy S2, l’iPhone, le RAZR, le Galaxy Note ou encore le Galaxy Nexus pour les geek. Même en occasion.

Et si on demandait à Samsung de nous envoyer un smartphone moins élitiste pour répondre à la question récurrente du moment ? C’est parti mon kiki..

Le Samsung Wave 3 est donc un smartphone entrée / milieu de gamme disponible chez Samsung depuis quelques mois. Vendu actuellement (avril 2012) entre 230 et 240€ neuf il répond parfaitement au cahier des charges sur le papier, voyons ce qu’il en est une fois utilisé comme téléphone pro deux semaines durant.

Une qualité inédite pour un prix aussi serré

Premier choc, la qualité du téléphone. Dos en aluminum brossé gris foncé façon crosse de fusil, pas de raccord entre l’écran et les bords, eux même lisses et courbes jusqu’au dos qui est en fait d’un seul bloc et ne se déclipse pas mais coulisse (cf. photo en fin d’article). Le Wave 3 impressionne vraiment sur ce point et fait mieux que bien des téléphones au double du prix !

Côté technique s’il est équipé de tout ce qu’il faut et plus, comme le bel écran amoled de 4 pouces qui conjugue luminosité et noirs profonds en même temps qu’il exagère les couleurs parfois trop punchy,la  batterie 1500 mAh, l’extension micro SD (aucune carte n’est livrée, comptez 20 à 25€ pour une 16go), tout y est. Mais alors où est l’astuce ? Est ce quele processeur est aux fraises ? Même pas, c’est le même processeur mono-coeur à 1.4ghz que dans le Nokia 800, un smartphone bien plus haut de gamme. Sincèrement à part l’écran qui affiche une diagonale et une résolution (480×800) plus proche de la génération d’un Galaxy S je ne vois pas ce qui permets de sortir un téléphone aussi peu cher avec un tel contenu.

Bada version 2, késako ?

Et puis vient le moment où l’on utilise le téléphone et donc son système d’exploitation maison. Si tout le monde connait Android, iOS et les autres ténors, on oublie trop souvent Bada, l’OS maison de Samsung ici dans sa version 2. Souvent dans le top 5 des os mobiles qui utilisent les sites web en France, Bada n’est donc pas un outsider mais quand on le compare aux derniers OS à la mode, certains détails choquent.

Tout d’abord l’OS a un look homogène par rapport aux appareils sous Android de la marque, merci les applications par défaut et le look façon touchwizz. Ensuite son ergonomie marque le pas, autant Bada 1 pouvait se prétendre un concurrent d’Android sur les téléphones d’entrée / milieu de gamme, autant Bada 2 accuse désormais le retard et ressemble à un vieil os de téléphone mobile empilant les sous menus et les boutons d’activation disséminés dans d’obscurs endroits, sans regroupement, rien. C’est encore plus complexe qu’Android à bien paramétrer et bien souvent la logique est bien particulière.

Les premières minutes m’ont donné l’impression de manipuler un téléphone de 1999 sur lequel on aurait multiplié les possibilités par mille 🙂

Après l’avoir mis entre les mains de deux noobs qui n’utilisent pas de smartphone le bilan est moins acerbe et finalement ils sont tout aussi perdu sinon moins que sur un téléphone Android ou iOS. L’interface est pensée pour eux peut être ?

Reste ensuite les capacités de customisation, widgets, applications et là le bas blesse. L’effort de Samsung et son Samsung Apps est bénéfique. Vous trouverez au moins une application pour Facebook, pour Twitter, votre email, etc. Mais pas beaucoup plus.

Conclusion

Acharnés des jeux, des applications tendances, du multitâche à tout va, le Wave 3 n'est pas assez pointu pour vous. Un peu lent, doté d'un magasin un peu à la traîne et d'un navigateur pas glorieux, ce téléphone est fait pour ceux qui n'ont pas besoin d'un téléphone de geek, d'un smartphone de compétition et apprécient la qualité du téléphone, son apparente solidité, son bel écran et son autonomie qui sans vous mettre totalement à l'abris permet de passer la plupart des journées loin d'une prise. Vous n'allez donc pas faire disjoncter votre disjoncteur magnéto-thermique avec cet appareil !

A ce prix là il faut encore rajouter 60 à 80€ pour avoir un téléphone à écran 4" sous Android et si c'est trop pour vous alors le Wave 3 sera parfait, à condition d’avoir un usage smartphone en dilettante. Pour les accro il faudra soit sacrifier la taille de l’écran, soit sortir les billets de 20€ en plus.

Le système de capot arrière qui ne fait que coulisser vers le haut, vraiment ingénieux.

Note sur 10 6
Le Wave 3 est un beau smartphone qui permets de faire tout ce que font les smartphone plus haut de gamme avec pour seul défaut de ne pas avoir les mêmes applications que ces derniers. Superbe écran et magnifique écrin il en donne beaucoup pour un prix serré. Son seul point faible est son OS maison, Bada v2 qui n'a pas assez évolué.
  • La finition et la qualité perçue bien au dessus de la moyenne
  • Un bel et grand écran 4" à ce prix ? Chapeau !
  • Le hardware pas du tout bridé par l'addition
  • Bada 2 un OS de smartphone à l'ergonomie datée
  • Les applications, pas assez nombreuses, variées, récentes

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Test Flash PS3
Just cause 2