# Critique BD

Cixi de Troy, Le secret de Cixi

Voilà une mini série de 3 BD faite pour les fans. Oui pour ceux qui ont lu et relu [amazon_link id= »2302015908″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Lanfeust de Troy[/amazon_link] et qui se sont toujours demandé ce que Cixi avait fait entre le moment où elle lâche la petite troupe de Lanfeust composée de sa sœur dont elle est terriblement jalouse, de son père et son cher et tendre Lanfeust.

Dans ces 3 BD ([amazon_link id= »2302008782″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]1ère[/amazon_link], [amazon_link id= »2302013824″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]2ème[/amazon_link] et [amazon_link id= »2302018710″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]3ème parties[/amazon_link]), Arleston et Vatine nous montrent une Cixi qui devient peut à peu une héroïne, une vraie et on comprend mieux pourquoi elle revient transformée quand elle se retrouve à nouveau en face de Lanfeust parti en quête de la source de magie.

Évidemment si vous n’avez pas lu Lanfeust de Troy, c’est par là qu’il faut commencer avant de lire cet article, sinon il se peut que certains mystères vous soient révélés et je ne souhaite pas être tenue pour responsable du spoil! 🙂

Une jolie poupée qui devient héroïne

Tout commence quand Cixi s’enfuit en bateau pour rejoindre d’autres horizons loin de l’amourette entre Lanfeust et sa sœur. Mais bon la vie d’aventure c’est pas encore franchement son truc et elle semble de loin plus habituée au confort et aux boutiques de vêtements.

Dans sa fuite en avant elle va être recueillie par des pirates. Oui mais pas vraiment les pirates qu’on image, non ceux-là, ou plutôt celles-là sont des femmes sûres d’elles, autonomes et courtement vêtues. Elles vont lui apprendre à se battre, à s’aimer et à avoir de l’ambition.

Et Cixi, elle en a de l’ambition. Notamment celle de retourner à la cité éternelle des sages: Eckmül. Là, elle verra que le terrible Thanos fait la loi au mépris des pauvres habitants. Thanos tyrannise le peuple et les sages. C’en est trop pour elle! Elle va agir, mais sa position va l’obliger à se cacher sous les traits qu’on lui connait: l’ombre ténébreuse!

3 BD pour les fans

Oui ces BD ne sont pas faites pour ceux qui n’ont pas lu Lanfeust puisque tout leur intérêt est justement dans le fait d’expliquer un peu plus la transformation de Cixi en Ombre ténébreuse.

Tous les ingrédients qui ont fait le succès de Lanfeust sont toujours là: l’humour souvent potache mais qui fait bien sourire, les dessins soignés, les décors, les bêtes fabuleuses, la magie, le trash aussi est là.

Dans la lignée de Lanfeust, cette mini-série trouve assurément sa place dans la bibliothèque de ceux qui ont déjà toutes les BD de la série de Troy. Dommage que l’aventure soit bouclée en 3 parties seulement car on aurait voulu en avoir encore plus!

Note sur 10 9
Cixi de Troy et une mini-série de 3 BD qui s'imbrique au milieu de l'histoire de Lanfeust de Troy. On y retrouve la belle Cixi qui prend cette fois le premier rôle. Les 3 BD montrent sa transformation et racontent son histoire dans le laps de temps où elle quitte Lanfeust et sa bande.
  • Les dessins
  • L'humour
  • Le personnage de Cixi mis en valeur
  • Que 3 BD!!!

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique BD] Cixi de Troy, Le secret de Cixi”

  1. Toy666 dit :

    Oh non, ma collection risque encore de s’agrandir ^^

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Montage !