# Vie de Gamer

Le retour du FUN dans les FPS

Les FPS c’était ma drogue, comme tout le monde j’ai fait DOOM, l”époque où on pouvait éviter les méchants derrière un poteau ça suffisait, j’ai découvert Half-life 2 et j’ai repensé ma vision du genre. En jouant on pouvait vivre une histoire, du coup presque dans tout les jeux c’est ce que j’ai cherché à vivre. Pourtant mon plaisir dans le dernier DOOM et très proche du plaisir que j’ai sur Overwatch et dans une moinde mesure dans Battleborn, c’est un plaisir immédiat , très basique, celui de battre, sans se prendre au sérieux. Le fun est de retour.

Battleborn


Le jeu aux quelles j’ai le moins jouer du lot, pourtant il a tout d’un jeu fun, les personnages sont complétement dingues , mais la courbe de progression est angoissante pour un joueur comme moi. Les parties sont assez complexe, pour bien jouer , il faut maîtriser son personnage mais aussi la meta ( la façon de jouer le jeu ).

Le jeu est fun de par son écriture et sa réalisation, le mode histoire, l’inspiration Borderlands tout est fait pour nous faire sourire. Battleborn est un jeu bien plus complexe qu’on peut le croire et sa densité est flippante. Promis je reviens vers toi vite !

Overwatch

Pour beaucoup, un concurrent de Battleborn, en vrai on en est loin. Overwatch c’est le plaisir immédiat, pas de courbe de progression, enfin disons que dès le début on peut s’amuser. Overwatch c’est des combats immédiats avec un bestiare vaste, tout est disponible dès le début et ça c’est cool. Du coup, mon winston et moi on kiffe bien.

Là où Battleborn demande une vraie réflexion, Overwatch c’est du porno, on y va direct !

Doom


Et doom .. ce FPS que j’attendais pas du tout , que personne n’attendait et puis d’un coté surprise, il est devenu cool. Pourquoi ? peut-être parce qu’il est COOL, putain j’en ai marre de tuer des humains, là le bestiaire est dantesque, super beau, le jeu te mets une pression continue, te fais penser à bien te rappeler des niveaux , pour découvrir la suite. On passe à travers les niveaux et on y repasse après, on se perds même et ça c’est cool un peu.

Bon le jeu est pas parfait mais il est fun.

 

Ces trois jeux m’ont redonné confiance au FPS, j’ai envie de jouer , là dernière fois c’était Bioshock Infinte, un OVNI un peu.  Overwatch me détends, Doom m’excite et Battleborn me perds, trois sensations différentes mais le fun est là . Ces jeux ne se prennent plus au sérieux. Au moment où EA dévoile un Battlefield 1 sans la France, il est bon de rappeler que l’imaginaire c’est cool, pouvoir jouer un champignon ou un gorille c’est cool, que de tuer des minotaures avec un BIG FUCKING GUN c’est plus cool que de refaire la guerre , encore et encore.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.