# Vie de Gamer

Out There Chronicles, la SF sur ton téléphone

J’aime pas le métro, pourtant la semaine dernière je l’ai pris quelques jours, pourquoi ? pour le froid non ! Parce que je voulais finir un jeu : Out There Chronicles ! Un livre dont vous êtes les héros en version SF , spoiler, DL DIRECT.

C’est quoi un livre dont vous êtes le héros ? sérieux ? allez lire ma critique de Lifeline, que j’avais adoré déjà. Ici c’est pas exactement la même chose, on joue pas en temps réel. Les choix sont immédiats, un vrai jeu d’aventure. Vous êtes Darius, un survivant, vous êtes réveiller de votre cryogénie et découvrez une nouvel univers, littéralement. Votre personnage a un passé trouble qu’il faudra vous garder de partager. A vous de parcourir la planète et l’espace pour retrouver les vôtres mais aussi pour assouvir votre envie de …. ( NO SPOILER ).

Le jeu est diablement bien écrit, les personnages ne sont pas si nombreux , peut-être une douzaine en tout , mais chaque rencontre fera avancer le jeu et les énigmes, parce que oui il vous faudra résoudre des petites énigmes pour débloquer des situations, par énigme, ne vous attendez pas à un casse-tête mais à la découverte de nouvelle possibilité ! Parler avec une personne, vous débloque une possibilité de discussion, discuter avec un autre, vous en fermera peut-être.

Oui on peut mourir dans le jeu ça arrive souvent, trop souvent même, on peut même être bloqué je crois, il y a un point où j’ai du recommencer le jeu parce qu’il me manquait quelque chose et la sauvegarde reprenez après. Rien de grave, le jeu se fait vite en second run, j’en suis à 4éme run, juste pour être sûr de pas rater une autre fin. Alors oui vous allez mourir, plein de fois, mais vous allez découvrir des façons de vous en sortir, c’est assez improbable par moment mais l’écriture fine laisse quand une belle marge de manoeuvre et les choix sont globalement très logique, avec quelques surprise justement, c’est cool !

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires