# Vie de Gamer

Gravity Rush 2, la gravité légère

J’aime beaucoup Gravity Rush, pour son gameplay un peu dingue et pour la mimi Kat, une personne choupi. C’était cool de jouer au remastered sur PS4, mais j’attendais beaucoup de ce GR2 depuis que je l’avais découvert au TGS. Tout ça pour vous dire que oui GR2 je l’attendais.

GRAVITY KAT

Kat est l’héroïne du jeu, Kat est une adolescente , un peu rêveuse à qui il arrive plein d’aventure chelou et qui se retrouve souvent à devoir sauver le monde sans trop comprendre. On commence le jeu , un peu perdu, contrairement au premier, Kat n’est pas amnésique, mais on ne se retrouve pas à la ville du premier jeu. Kat nous racontera ce qui s’est passé entre les deux jeux. Il y a un court métrage entre les deux jeux pour mieux comprendre, en vrai, c’est juste pas très logique, comme si toute l’histoire de Kat n’était qu’un prétexte pour vous laisser jouer avec la gravité.

Kat ne vole pas , elle tombe. C’est exactement comme ça que je vois même l’histoire du jeu, Kat ne maîtrise rien , elle suit le mouvement contre son gré. Ce n’est pas pour ça qu’il faut jouer à GR2 , il faut y jouer pour la chose que Kat maîtrise vraiment la gravité.

Un univers sans gravité

Je suis chaud sur les blagues avec ce jeu. Bon , Kat peut donc tomber dans tout les sens, c’est cool. Kat peut aussi se déplacer en ayant fixé la gravité, on marche, on vole, on tombe, on kiffe et tout l’univers est fait pour qu’on prenne plaisir. On commence par un village où on apprendra à maîtriser les pouvoirs de bases de Kat, puis on arrivera directement à la ville imense du jeu, j’ai oublié son nom mais je vous promets qu’elle est vraiment immense , les possibilités de jeu aussi. On commence bien sûr par l’histoire principal qui vous occupera une grosse douzine d’heure, puis une grosse quantité de quête annexe rigolote vous raconterons les détails de la vie des personnages secondaires de l’histoire, il vous restera encore les défis et la mine pour tout finir. Tout ? Non il y aura les défis photos, en ligne ou hors-ligne, il faut explorer l’univers et prendre des photos ( et pas que de Kat). Vous pourrez alors partager celles-ci et gagner des points de poussière, qui vous permettrons de débloquer des trucs ( costume, objet de déco, etc).

Kat est hyper agréable à contrôler, l’arbre d’expérience est assez toufu pour que vous la jouiez comme vous le vouliez. Par exemple, moi je n’allais jamais au corps à corps et je gérais tout de distance tandis que d’autre potes me racontait qu’il jouait uniquement avec le coup de pied gravitationnel. Il va falloir farmer de fou (La mine est votre ami)  pour débloquer toutes les capacités de Kat, dans un run « normal » c’est impossible. D’autant plus qu’elle débloquera deux styles supplémentaires de de gravitation, changeant complètement la donne sur la façon de prendre les combats, attention prenez bien le temps de les maîtriser ça se corse vers la fin du jeu. Les missions ne sont jamais vraiment sérieuse mais il y a des vrais moment épiques .

 

On en parle bien dans le  AKOITUJOU  épisode 10, hésitre pas à le regarder, j’en dis que du bien !

Dire que le jeu est bien écrit, serait un mensonge, dire que le gameplay est parfait aussi. C'est difficile à gérer, la caméra n'est pas toujours bien placé mais avec un peu d'expérience on arrive à la gérer. La fin laisse sur sa faim mais on revient souvent dans le jeu pour débloquer les tenues de Kat et faire des photos, tout en découvrant l'univers bien dense de Gravity Rush 2.
  • Les différents mode de gravité , les talismans, l'XP, le gameplay a gagné en profondeur.
  • La densité de l'univers de Gravity Rush, plein de vie, plein de gens.
  • KAT <3
  • La fraîcheur du jeu
  • On ne joue pas Raven !
  • Les vrais bails qui restent en suspens

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires