Concert

Un moment anthologique au DRAGON BALL SYMPHONIC ADVENTURE #DBSA

J’écris pas souvent sur les spectacles ou concerts que je fais , j’en parle souvent sur mon twitter par contre. Cette fois j’ai envie de prendre 5 minutes de votre temps pour en parler. Samedi 6 Mai, j’étais à un des meilleurs concertes de ma vie.

 

#DBSA

Disclaimer: J’ai été invité

Avant le concert, je ne savais que peu de chose, un concert symphonique avec les musiques de DBZ, moi je signe direct. Le concert a eu lieu au Grand Rex, c’est peut-être rien, mais pour moi c’est la reconnaissance de mon anime d’enfance, c’est comme si je pouvais enfin crier au monde entier que DBZ c’était plus qu’un dessin animé du club Dorothée, c’est une oeuvre qui a forgé la culture et la personnalité de toute une génération.Je ne m’attendais pas à ça, absolument pas. Le concert était bien plus fou que je ne l’aurai pense. Tout d’abord, un invité de marque, Hiroki Takahashi  , le chanteur du générique de Dragon Ball (Z).

Chala Head Chala #dbsa

A post shared by Sandrine Lhuissier (@izafox) on

Le générique en japonais ? Oui forcément, même si j’ai une tendresse pour Ariane , j’ai revu DBZ tellement de fois que c’est cette chanson qui la définit pour moi. Il y a peu de « chanson » dans DBZ , les génériques et quelques moments forts, comme la transformation de GOHAN en SSJ2, encore une fois , surprise du concert, la chanson a été chanté. Au delà des chansons, DBZ est rempli de musique mythique et la force du concert c’est qu’un orchestre talentueux a réussi à les rendre vivant.

Grâce notamment à des arrangements fabuleux, tout petit bémol sur la présence de la guitare un peu trop souvent mais c’est pour faire mon relou, en vrai , c’était magique. La puissance d’un orchestre , la puissance de chara-design de Toriyama et la fluidité de l’anime, tout ça donne une explosion de sensation. Autant vous le dire de suite, c’est dingue, j’en ai chialé, de nostalgie et de bonheur . Revoir la transformation de Goku en SSJ, qui a définit le manga moderne , sur un écran géant avec des effets spéciaux et un orchestre puissant , c’était magique. Oui parce que l’orchestre était soutenu par une réalisation précise, le montage des images était inédit, une première partie sur Dragon Ball, une seconde sur DBZ. En gros en 2h30 , on a refait la saga . BRAVO pour le choix des scènes , je crois que notre Majin poto @les_illuminati y ait un peu pour quelque chose , GG les gens de OverLook Events c’était du bon boulot, comme ils l’ont dit « Par des fans pour les fans et ça se voyait)

Une sélection de tweet pour vous ambiancer (checkez le #DBSA) 

Il paraît qu’il y aura un DVD/BR de l’événement, il le mérite vraiment, c’était fou  et ce final avec les mains en l’air à faire un Genkidama, kitch et nostalgique mais putain j’ai kiffé.

Epingler sur Pinterest

Partager