# Musée

London part II – Back to Nature!

P1060008.JPGMaintenant que vous savez (si vous ne le saviez pas déjà) que Londres est une ville vraiment extra parlons de choses sérieuses ! En fait une question fondamentale reste en suspend : que faire à Londres quand il pleut ?? Bon c’est vrai qu’on va vers les beaux jours mais Londres c’est l’Angleterre et le pays des limaces alors vaut mieux prévoir !

Les musées et Londres

Londres regorge de musées en tous genres et… gratuits ! Forcément en quelques jours on n’a pas le temps de tous les faire ni de les faire en entier mais on peut quand même aller jeter un œil au Natural History Museum ou au British Museum. Commençons par le premier le Natural History.

Le Natural History Museum

P1060015.JPGCrée en 1860 pour contenir toute la partie « histoire naturelle » issue de collections privées du Bristish Museum, le monument est imposant et il faudrait une demi-journée entière pour en faire le tour !! Le musée est divisé en 4 sections : la zone bleue avec les dinos, les poissons, les amphibiens et les reptiles, la biologie humaine et les mammifères, la zone verte avec les bestioles volantes et les minéraux, la zone rouge avec la vulcanologie et les trésors de la Terre et enfin la zone orange avec le Darwin Centre pour la préservation des espèces animales.

P1060035.JPGAttirée par le squelette gigantesque de diplodocus qui trône dans le hall d’entrée, la visite a commencé par la zone bleue : dinos, vie sous-marine et Cie.P1060044.JPG On entre tout de suite dans le monde de Jurassic Park avec des squelettes majestueux et des reproductions à taille réelle, on se sent tout petit à côté de ces mastodontes ! Pas besoin de lire tous les panneaux explicatifs qui détaillent leur mode de vie, leur environnement… on a déjà vu tout ça en primaire entre deux coloriages de tricératops (et puis c’est en anglais de toute façon !). P1060074.JPGOn enchaine avec la salle où est suspendue la fameuse baleine bleue (taille réelle) et autres cétacés et on reste un moment ébahi devant ce spectacle hallucinant avant de finir la visite de cette zone avec les mammifères empaillés : ours, petites souris, castor, cerfs…

P1060054.JPGA ce moment là, on commence à avoir mal aux pieds puisque ça fait bien une heure qu’on est passé devant le diplodocus de l’entrée ! On ne relâche pas ses efforts et on attaque la zone verte (mais au pas de course cette fois) ! Amis des bestioles grouillantes et rampantes : cette partie est faite pour vous : scorpions, phasmes, mites, mille-pattes et araignées aussi vrais que s’ils étaient encore vivants prêts à vous sauter dessus ! Beurk ! P1060090.JPGLes plus téméraires pourront enchaîner avec la partie sur la Terre et le programme de sauvegarde des espèces du Darwin Centre mais nous on a abandonné là !!

Voir toutes les photos du Natural History Museum

Note sur 10 7
Un musée immense. On a clairement pas le temps ni le courage de tout faire d’un coup mais bon le musée est gratuit et on peut s’y prendre en plusieurs fois ! Les squelettes, animaux empaillés et reproductions d’animaux sont tellement impressionnants qu’on reste souvent sans voix ! Il y a énormément de panneaux explicatifs partout, (le musée à un vrai objectif pédagogique) même si beaucoup sont plus destinés aux enfants qu’à des adultes.
  • La zone bleue avec les squelettes de dinosaures et les automates absolument bluffants
  • La zone bleue toujours pour voir les copines de Mobidic
  • Semblable au musée d’histoire naturelle de Paris
  • Parfois vraiment destiné aux enfants

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Spectacle
La belle et la bête, le musical
# Théâtre/Expo
Collection Philipps-BON PLAN