# Expo

Le musée de l’informatique

P1040363.JPGLe musée se situe sur le toit de la Grande Arche de la Défense. La visite se compose de 5 parties : une expo sur les 25 ans du mac, une sur l’Optical Art, une autre sur l’histoire d’Internet, le musée de l’informatique lui-même et la vue panoramique de la Défense et ses alentours.

Optical Art by Dimitri

P1040383.JPGCette expo permanente présente une quinzaine de tableaux de peinture en rémanence. Ce qui frappe en premier lieu ce sont les couleurs très vives utilisées par l’artiste mais l’intérêt de l’expo n’est pas là. Les peintures en rémanence sont en fait des négatifs très contrastés de portraits qui se jouent du cerveau et de l’œil humain. Le principe est simple, il faut fixer un petit point au centre du tableau pendant 30 secondes, puis regarder le tableau blanc disposé à côté de chaque œuvre et là… ô surprise ! On voit le tableau en couleurs réelles ! On découvre alors les portraits de Coluche, Marilyn Monroe, Ray Charles… C’est vraiment bien fait mais il faut du temps si on veut faire le test pour chacun des tableaux !

P1040371.JPG

Le Mac, 25 ans déjà !

P1040390.JPGPour souffler ses 25 bougies, l’expo présente, jusqu’au 31 décembre, l’évolution du mac de sa création à nos jours. Et quel chemin ! On commence la visite par l’année 1983 où ceux qui étaient nés peuvent voir apparaître sur le marché le Lisa qui a fait un flop total. C’est en 1984 que le Macintosh nait vraiment. A partir de là s’en suivent des années d’évolution et de perfectionnement du matériel et du système d’exploitation jusqu’à la très médiatisée création du MacBook Air en 2008. L’expo est très bien réalisée avec un classement des innovations par ordre chronologique, le tout entouré d’affiches publicitaires de toutes les époques.

P1040388.JPG

P1040389.JPG

Internet de la guerre froide à nos jours, histoire du réseau qui a changé le monde

Cette exposition part d’une bonne idée : retracer l’histoire d’Internet. Tout commence en 1969 avec le réseau ArpaNet, ancêtre d’Internet qui, pour la petite histoire, tomba en panne après avoir seulement réussi à transmettre les lettres l et o, début de log in ! Expo prometteuse donc mais finalement plus ennuyeuse qu’autre chose puisqu’elle n’est composée que de panneaux explicatifs pour la plupart assez ennuyeux à lire.

P1040433.JPG

Le musée de l’informatique

P1040439.JPGLe musée regroupe environ 200 pièces liées à l’informatique. C’est par la présentation des cartes perforées utilisées pour stocker les informations de 1890 à 1950 que tout commence. S’ensuit une série de machines toutes plus étranges les unes que les autres et inconnues du grand public d’aujourd’hui : de la machine à écrire à la modélisation d’une salle informatique dans les années 60 ou d’une chambre de « geek » des années 80, en passant par des cartes mémoire à tore de ferrites ou encore par les énormes premiers disques durs à quelques méga-octets… Heureusement, maintenant on peut stocker des centaines de giga-octets de données sans avoir à réquisitionner toute une pièce de son appart’ ! L’exposition est agrémentée de films qui permettent bien de visualiser l’informatique d’autrefois dans son contexte… ça fait un peu peur… mais j’ai survécu !

P1040449.JPG

P1040479.JPG

La vue panoramique

P1040499.JPGAprès avoir visité toutes les expos, on peut aller admirer la vue à partir du toit de la Grande Arche. Il parait que la vue est imprenable sur la Défense et Paris… mais pas quand il pleut !!

Retrouvez nos photos sur notre album flickr.

Le musée de l’informatique
Toit de la Grande Arche, La Défense
Tarif plein : 10 €, tarif réduit : 8,50 €
Du lundi au dimanche de 10h à 19h
Métro 1/RER A : Grande Arche de la Défense

Note sur 10 8
Le musée et les expos associées retracent l’histoire de l’informatique de ces débuts hésitants aux technologies plus avancées d’aujourd’hui. On y apprend beaucoup de choses et les organisateurs ont bien pris soin de mettre des panneaux explicatifs quasiment partout et heureusement ! Même si le musée est payant, la visite vaut vraiment la peine d’être faite. Je vous conseillerais quand même de ne pas tenter la vue panoramique sous la pluie… !
  • Diversité des expos même si elles restent dans le même thème
  • Plein d’explications
  • Impressionnante collection
  • Il faut y passer une bonne heure pour tout voir
  • L’expo « Internet de la guerre froide à nos jours »
  • Je n’ai pas vraiment compris le lien entre l’expo « Optical Art » et l’informatique, mais elle est sympa à faire quand même !

à suivre

Commentaires

5 réponses à “[Expo] Le musée de l’informatique”

  1. Choueps dit :

    Excellent, ça donne envie de s’y rendre.
    Super le test de l’Optical Art rémanence, après ette expérience il faudrait aussi tester les stéréogrammes !
    Ca m’a fait plaisir de voir un bon vieux MO5 avec ses touches en « mousse » sur lequel j’ai fait du « LOGO »…non ce n’est pas une danse 😉
    Merci pour ce Post.

  2. nelsHD dit :

    Vraiment géant ce compte rendu !
    Merci !
    Ah … la guerre froide … Le téléphone rouge … le début d’internet … les bombes … que du bon … lol

  3. Merci pour ton compte-rendu et ta visite.
    Je me permets deux petites précisions pour répondre à tes remarques :
    1) Nous avons choisi de conserver les expositions de Dimitri tout simplement parce cet artiste travaille essentiellement sur informatique. Les portraits en rémanence sont travaillés à partir d’une photo numérique, traitée sur Photoshop puis repeinte par l’artiste. Voilà donc la raison de sa présence, une manière de montrer que l’informatique n’est pas seulement au service de la technique mais peut être artistique.
    2) Désolé que l’expo sur la naissance d’Internet t’ait ennuyé… elle a été conçue sous forme de panneaux pour être facilement dupliquée et a déjà été exposée à Rochechouart, à Dijon, à Montréal… ce que nous n’aurions pas pu faire avec des dispositifs multimédia. Et puis, entre nous, 15 panneaux de 10 lignes… c’est vraiment trop de texte pour une geekette ?
    😉

  4. Jenni dit :

    @Philippe Merci pour ces explications complémentaires. Je comprends beaucoup mieux le rapport entre l’exposition de Dimitri et le reste du musée!
    En tout cas, l’ensemble, à la fois original et instructif, mérite vraiment d’être vu. Bravo pour tout le travail qu’il y a derrière! :great:

  5. Jeremy dit :

    Je confirme aussi que ce musée et ce qui est autour vaut vraiment le coup. Très instructif pour les initiés et les moins initiés, on voit le progrès technologique avec du concret ! En espérant que le musée prenne de plus en plus d’ampleur et s’agrandisse (car on aimerait en voir beaucoup plus) 🙂

à lire aussi

Articles similaires

# Théâtre/Expo
MUSTAPHA
# Théâtre/Expo
Fabrice Eboué – Alleluia