Critique

Pas très normales activités de Maurice Barthélémy avec Norman

Pas très normales activités avec Maurice Barthélemy, Norman Thavaud et Stéfi Celma sortie le 30 janvier 2013

 

Chaud. Chaud de sortir des films quand tout le film vous a connu comme la bande qui fait les cons à la télé dans la troupe des Robin des bois. Et pourtant ils font tous du cinéma et à un rythme qui tient plus du stakhanovisme que du dilettantisme.

Tendu. Tendu de sortir du cadre des vidéos Youtube qui vous ont porté aux nues de la nouvelle génération pour aller se frotter à la vidéo de l’arrière arrière grand père. L’invention des frères lumière, le cinéma. Et pourtant Norman tente le coup.

Ce film est sulfureux dans la blogo-twitto-puto sphère, ou plutôt toute considération envers ce brave Norman tant il est aussi adulé que décrié, certains se voyaient sans doute déjà à sa place. Chapeau Maurice pour lui avoir donné sa chance dans un film sans queue ni tête avec un script où l’on te reconnait bien.

Un jeune couple décide d’aller s’installer à la campagne, dans la maison léguée par la grand-mère (décédée de façon particulière) et décidé de filmer leur emménagement avec leur téléphone histoire de garder une trace de cette nouvelle vie. Mais, des bruits suspects se font entendre dans la maison le soir, et le voisin semble pour le moins très singulier.

Chapeau Norman d’avoir osé alors qu’il aurait pu si facilement cachetonner sur un film produit par des requins pour faire un Norman fait des vidéos de 90mn, en plein été, calibré teen movie, emballé c’est pesé, la rente pour un paquet de temps.

Alors ok, franchement, votre (un peu) parodie de paranormal activity y’aurait eu moyen que ça soit mieux. Maurice y est royal comme d’habitude en vidéaste de campagne obsédé par les tournages de cul et qui tente de monter un film sur le surnaturel. On se marre bien, souvent, mais il y a aussi de sacrés passages à vide et finalement l’histoire centrale n’est ni drôle, ni absurde, ni effrayante, ça ne colle pas et c’est dommage car pour le reste ça se vite bien, ça rigole bien dans la salle et si on exclue un cadrage qui tente de se faire passer pour un téléphone trop souvent, le reste est adroitement filmé et l’on passe un bon moment.

La fiche complète sur Allociné : ici

La bande annonce :

Note sur 10 7
Maurice Barthélémy vous prend en stop sur l'autoroute du film comico-référence et ne vous fait pas le coup de la panne. Même si l'alchimie n'est pas parfaite, on rigole, on retient un peu son souffle 🙂
  • La mise en scène simple qui passe souvent en mode <> qui augmente la proximité et le capital ordinaire de nos héros d'un jour
  • L'ambiance mystérieuse au tout début du film qui fait frémir lors des scènes de petite flipette
  • Pas la peine de connaître l'univers de Norman pour aller voir le film
  • Maurice, on t'aime <3
  • Les demoiselles qui ont assisté à l'avant première étaient plus généreuses que moi (8/10 pour les deux contre 6/10 pour moi), vous pouvez donc emmenner madame voir le film même si elle ne connait pas Norman ou n'aime pas les Robins des bois, testé pour vous par V2G !!
  • Norman est malheureusement moins drôle sur 90 minutes que sur un format court de 4mn
  • Le côté surnaturel en mousse, pas drôle, pas flippant, pas vraiment surnaturel (ou du moins pas très "vieille légende" ou un truc du genre)
  • Pas vu de top scène qui restera dans les annales ou de réplique qui reste gravée
  • Un peu courte cette critique. On apprend pas grand chose et tu détails pas assez. Dommage 😉

  • Je dois bien t’avouer que j’ai tendance à les raccourcir suite justement à quelques critiques comme quoi elles étaient trop longues. Il en faudrait peut être une version courte et une longue, comme les films quand ils sortent en DVD :mrgreen:

Epingler sur Pinterest

Partager