Critique Ciné

Eva de Kike Maillo

Eva de Kike Maillo - en salle le 21 mars 2012

Eva, premie rlong métrage de Kike Maillo nous raconte une belle histoire d’anticipation. Ou de science fiction. Je ne saurais dire. Bref, c’est l’histoire d’Alex, brillant roboticien qui est rappelé à sa Faculté de Robotique pour finaliser une oeuvre qu’il avait abandonné et sur laquelle de nombreuses personnes ont buté. Un androïde enfant au programme libre.

Pour se faire Alex va emménager dans la maison de ses parents défunts et renouer contact avec David, son frère. Plus terre à terre, brillant ingénieur en robotique qui a accessoirement épousé Lana. Son amour d’antan. Et a donné naissance à Eva, terrible petit brin de fille passionné, vivace et tellement peu commune qu’Alex décide de la prendre en modèle pour modeler la conscience de son robot.

Contre l’avis de David et Lana.

Eva

La première bonne surprise de ce film, c’est Eva. Une grande actrice, grande comme 3 (douzaines) de pommes, pas plus, mais déjà une sacrée présence à l’écran. La bande annonce peut faire penser à un de ces rôle d’enfants maléfiques mais il n’en est rien, elle joue bien plus que ça et le film repose sur ses épaules et celles d’Alex.

La seconde bonne surprise vient des effets spéciaux. Je suis le premier à soupirer quand on commence à me dire d’aller voir un film pour ses effets spéciaux << sérieux kro kro bien le truc ça défouraille on dirait que c’est réel >>.

Alloooo.

J'en veux un, mais ne le dites pas à mon chat..

Ca fait dix ans que l’on sait faire des effets spéciaux qui retournent la cornée. Là il n’en est rien. Ils sont propres, se cantonent à faire ce qu’on ne sait pas faire pour de vrai et c’est tout ils finiront même par se faire oublier alors qu’ils sont omniprésents. Pour un film qui se passe en 2041 on se croirait d’ailleurs plutôt début des années 80 avec des smartphone, ordi, interfaces holographiques et des robots partout. C’est tout et ça marche. Ah et de vieilles Volvo et Saab (R.I.P.) en mode électrique bzzzzWwwwiiii.

Vraiment réussi et on veut tous un chat robot en ressortant du film.

Enfin la troisième bonne surprise c’est le scénario. Crédible, intéressant avec un zeste d’imprévu le film dégage une chaleur inatendue avec toute cette neige et cette bande annonce intrigante. Doux, confortable mais punchy quand il le faut c’est simple on a l’impression que le film ne dure même pas une heure tant les 94mn passent vite.

Encore !

Interface holographique qui ne fait pas pouffer un geek, bien 😉

Le film a déjà reçu la mention spéciale du jury à la Mostra de Venise en 2011, a été récompensé pour ses effets spéciaux au festival international du film de Catalogne ainsi qu’avec le Prix Goya. Enfin il a reçu le Prix du public au Festival du film fantastique de Gérardmer 2012.

Pas mal pour un premier long non ?

Merci Kille Mallo et place à la bande annonce :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=25xvtk5_rL4[/youtube]

Note sur 10 9
Eva est un excellent film qui va bien plus loin que ce que laisse présager sa bande annonce. Servie par une excellente petite Eva et un Alex au poil dans son rôle de génie de la Robotique. Allez le voir et revenez ici en dire tout le bien que vous en avez pensé 😉
  • Eva, hypnotisante petite peste espiègle et créative
  • La photographie terrible avec des plans simples mais forts
  • Le scénario qui arrive à nous surprendre quand il faut
  • Le plaisir dure 94mn ici, pas une de plus
  • Marisa

    Ca donne envie !

  • Izafox

    Ca a l’air top!

  • ginette

    Je viens de visionner Eva et je n’en reviens pas encore.. Quel film étonnant!! Et que dire du chat-robot ? adorable.. Les acteurs sont très crédibles et la petite fille qui joue Eva est d’un naturel incroyable… Bref, j’ai adoré ce film.

  • Ca ne m’étonne pas, j’avais eu un vrai coup de coeur pour ce film 😉

  • danie7L T

    Merci d’avoir fait ré-apparaitre ce post avec ton commentaire! Enfin un film de SF que je peut voir avec ma femme ! Telech vite je vais au video-club……… 🙄

Epingler sur Pinterest

Partager