Top 5 – Août 2008

A la fin de chaque mois, on vous fera un petit résumé sur les billets qui ont le mieux marchés sous la forme d’un top 5. Vous pourrez peut-être (re)lire les meilleurs articles ;)

Les billets ayant le plus de commentaires

  1. Critique de  »Batman The Dark Knight » : sous aucun doute le un des meilleurs film de l’année
  2. La série Geek : The Big Bang Theory : une des bonnes surprises dans le monde des séries
  3. La série Californication : une autre série qui sort du lot, avec un David Duchovny impressionnant
  4. Juste comme ça… : c’était le cas de le dire… Apparemment un article avec une image dégueu/gore/choquante marche bien :whistle:
  5. Viedegeek en Week-End : On vous préviendra pour nos prochains week-end :P

Les billets les plus vus

Les valeurs entre parenthèses indiquent le nombre de consultations uniques.

  1. Tutorial – Comment faire une bonne chicha (860)
  2. Jeu à la con – Double jeu (767)
  3. Soul Calibur IV : Mes persos (737)
  4. Désencyclopédie : l’anti-Wikipédia (617)
  5. Regardez vos stats de Battlefield : Bad Company (303)

Les recherches Google

  1. vie de geek : Apparemment on est pas les seuls à avoir une vie de geek :P
  2. viedegeek : certains cherchent l’adresse du site ?
  3. vend tabac al fakher paris : en rapport avec le tutorial sur la chicha, on indiquait comment trouver du tabac al fakher à paris
  4. al fakher : idem
  5. cube craft : certaines personnes recherchaient sous doute comment faire des figurines en papier sans scotch, ni colle

Blogs Blog Day Viedegeek

Bah voilà c’est la BlogDay ! Comme le veut la coutume, je vais présenter 5 blogs sympas qui sont pas dans ma blogroll. Bon ok je triche 3 d’entre eux y sont déjà mais quand même quoi !

  • le choix Eddie: une musicophage, une fille qui a du goût (et du chien ?), elle traverse la blogosphère avec son oreille à l’écoute de tout. Une vraie chercheuse de perle pour les oreilles. J’aime beaucoup son style, elle écrit avec un talent certains et ses gouts sont hétéroclites. A écouter.
  • Resto de Paris : Une parisienne qui aime les bons restos, qui a un talent d’écriture certains et qui partage ses bons plans. Je ne pouvais que devenir fan, j’ai trouvé quelques perles sur son blog, et chaque post est un moment propice aux délices. A goûter.
  • Damonx : un enfoiré, qui me torture constamment, il m’annonce un article mais me dis jamais ce qu’il contient. Il est devenu un ami fait par la blogsphère. Je suis son blog avec autant d’attention que le mien. Ses craquages pourraient êtres les miens, on a pas toujours les mêmes avis sur les films ou sur certains jeux mais bon je l’aime son blog à ce mec ! A jouer.
  • Ultimex : Mon blog bd préféré, un fou cet Ultimex, un mec complètement jeté, capable de sodomiser une morte tout en mangeant un chat. Une bd acide et politiquement incorrect mais avec une classe inouïe, c’est beau , c’est bon et c’est fait avec beaucoup de talent ! A lire.
  • Univers Marvel : Un petit peu mon blog cachée, je le garde sous la main pour mes futures craquages Comics. Attention blog de passioné ! Neault connait son sujet et ça se voit, le blog est un site à lui tout seul. Vous trouverez tout ce qui peut vous intéressez dans l’univers marvel. A découvrir

Insolite Faites chanter le 118218

le_numero_118_218.jpg

Je l’ai twitté mais je ne suis pas sûr que vous l’ayez vu ! Pcarles en parles sur son blog et je suis accro depuis .

Dans les embouteillages, au boulot, aux toilettes, avec ma chicha, à n’importe quelle heure, j’appelle le 118 218.

Et pourquoi ? Tout simplement pour entendre leur musique, en effet, les opérateurs sont « obligés » de vous faire la petite chanson:

"118 218 118 218 TouTouYouTou TouTouYouTou"

Il suffit de demander gentiment aux opérateurs de vous chanter la petite chanson, et ils le feront !

C’est vraiment un moment de plaisir, les entendre chanter est carrément jubilatoire. Au début je leur demandais des infos bidons mais maintenant je les appelle juste pour ça !

Le mieux est quand même de chanter avec eux ! :)

Voilà de la pub virale,marrante,efficace et gratuite !

Blu-ray 30 jours de nuit

30_days_of_night_blu_ray_dvd.jpgDepuis le temps que je l’avais acheté (sur HD Movie Source), je me suis enfin décidé à le voir. 30 jours de nuit (30 days of night) est un film de vampire plutôt tourné vers l’angoissant que l’action à tout va (à la manière d’un Buffy contre les vampires). On se retrouve à suivre la survie d’une poignée de personnes dans la ville la plus au nord des USA (en Alaska) pendant une période d’un mois où le soleil disparait totalement. Un groupe de vampires en profite donc pour essayer de manger tout le monde :-/ .

30days_01.jpg

A part quelques incohérences scénaristiques, j’ai trouvé ce film plutôt sympathique et divertissant. Attention cependant aux âmes sensibles, les coups de haches partent quand même à tours de bras et le sang reste omni-présent (la neige accentuant encore plus la visibilité du sang). Quelques scènes sont assez gores (avec des gros plans sur des découpages de têtes et le sang qui gicle… hummm… :-/ ).

30days_03.jpg

La qualité visuelle du titre est plutôt bien rendue. Le blu-ray nous propose une version 1080p (encodé en AVC MPEG-4) réalisée à partir d’un master HD ce qui fait une assez bonne qualité d’image. Le son est proposé au format Dolby TrueHD 5.1 ce qui reste assez classique mais largement suffisant pour un très bon environnement sonore.

30days_05.jpg

En ce qui concerne le contenu, le blu-ray propose pas moins de 5 langues différentes dont l’anglais et le français (version québécoise) en true HD 5.1 et autant de sous-titres. Le film est accompagné de quelques bonus dont les commentaires des acteurs et du réalisateur, et un peu moins d’une dizaine de petits making-of sur différents aspects du film. A noter que ces dernières sont au format HD ce qui assez appréciable. On regretera cependant l’absence de sous-titrage français pour les bonus.

30days_02.jpg

En conclusion, un blu-ray qui se laisse tenter si vous avez déjà apprécié le film ou si vous voulez le découvrir dans de bonnes conditions.

Vous pouvez aussi lire la critique High-Def Digest.

Ciné Bangkok Dangerous

18953258_w434_h_q80.jpgRemake du film Bangkok Dangerous, ce film promettait beaucoup. Mais seul le minimum a été tenu. Là où dans le film originale « Kong » est le héros (tueur à gage thaïlandais sourd et muet), il devient un second rôle ni sourd ni muet, même un peu « con ».

Mais revenons au film…

Synopsis

Un tueur à gage légendaire arrive à Bangkok (Ah ma Thaïlande) pour un contrat… Il se mêle aux thaïlandais et tout bascule dans sa petite tête.

Pourquoi j’ai trouvé ce film moyen

18953245.jpg

Au moins tout est dans le titre !

C’est pas que ce film est tout pourri, je me suis pas du tout ennuyé, j’ai été un peu agacé et surtout je n’ai rien ressenti. Pas de frisson, pas d’émotion, rien. Juste un film d’action sans saveur.

C’est assez décevant. La réalisation est sans saveur, j’en ai marre que les réalisateurs perdent leur style quand ils ont plus de moyens ! C’est arrivé sur Night/Day Watch et c’est encore là. Bien que n’ayant pas vu la version originale, on voit la « touche » asiatique mais avec les moyens américains, un gâchis certains.

Autant les astuces de narrations dans un film low budget font bien, autant dans un mastodonte, ça fait un peu cheap.

bk.jpg

Nicolas Cage s’en sort bien, comme toujours, il porte le film, son jeu est le seul jeu du film. Et oui tout les autres acteurs ne savent pas jouer. Et je parle pas de la « sourde muette », peut-être l’ai-t-elle… mais la pauvre même si c’est le cas j’y croirai pas ! Ah oui y a aussi la fille sur la photo qui est plutôt pas mal, mais elle ne parle pas de tout le film.

Un film pas assez crédible, correcte, mais avec Nicolas Cage je m’attendais à mieux…p1.jpg Je vais essayer de voir la version Thaïlandaise qui a l’air un peu plus compliquée et réaliste.

Note ? 12/20 , on s’emmerde pas, mais pas plus.

Msn Les Bots d’encarta : des faux amis plus utiles que les vrais !

bot.jpg On y est presque, on aura bientôt plus besoin de vraies personnes à qui parler ….

Depuis quelques temps, j’utilise le robot encarta@botmetro.net.. Mais hier à ma surprise, je lui ai parlé en français et il m’a dit d’aller voir son cousin : fr.encarta@botmetro.net !

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est tout simplement une façon d’accéder rapidement à l’encyclopédie en ligne encarta. C’est assez facile d’utilisation, il suffit de poser des questions, et il vous réponds. S’il ne connait pas la réponse, une page encarta s’ouvre avec les mots clés de la question. Instinctive, si on on oublie qu’on peut directement chercher dans wikipedia ou desencyclopédie.

Un exemple :

11:04 PraS: résouds w²+1=0
11:05 Encarta® Réponses Instantanées: Equation : Nous avons une équation du second degré : w^2+1 = 0 Dans un premier temps nous devons la mettre sous la forme : ax^2 + bx + c = 0 Pour cela, nous arrangeons les termes par degrés décroissants : w^2+1 = 0 Nous avons : a=1 b=0 c=1 On applique la formule : x = ( -b ± √(b²-4ac) ) / 2a On trouve deux solutions (dans l'ensemble des nombres imaginaires) : w=i et w=-i

:he:

Beaucoup plus fun, astro@botmetro.net est la diseuse de bonne aventure, plutôt énervante mais qui passe bien le temps 10 secondes !

11:15 PraS: Vais je me marier avec Nathalie portman ?
11:15 La diseuse de Bonne Aventure: Bonjour PraS ! Hmmm. Alors ça, ça n'est pas dans ma boule de cristal ! Vous pouvez me redemander autrement, ou taper "?" pour voir une liste de questions que vous pouvez me poser.

Bref, des petits bots bien sympathiques, j’en veux pour wiki et desencyclopédie !

Boudez pas j’aime les gens bien sûr ! et surtout toi ;)

Ciné Le choix de Pras (2ème partie : les daubes)

Dans la première partie je vous avais parlé de mes coups de cœur filmographiques. Des « must have seen », des choses qui ne vous laissent pas de marbre.

Dans la seconde partie, je vais parler de films qui vont vous rendre complètement dingue.

Le film Japonais de la mort qui tue

god1.jpg

Godzilla Final wars, si vous n’êtes pas épileptique. Avec ce film vous le deviendrez. Je suis complètement au premier degré avec le « qui tue ». Oui ce film rends fou., il suffit de voir ma critique de l’époque. On a envie de se sortir les yeux de la tête, tout rend dingue, on est comme agressé par un film : bruitage sonore en mélodie de scie et de synthé mal accordé, visuel pokémon sous acide et acteurs insipides. Sans parler de Godzilla et des monstres, la balle de foot reste mon préféré. Ne me parlez pas de scénario ou d’idée, ce film est une torture, ça fait tellement mal que j’en frisonne encore. Imaginez 1h30 à regardez ce que vous détestez le plus en boucle, avec des lumières qui percent les yeux et des sons qui fracassent vos oreilles !

On n’en ressort pas indemne, même la bande annonce fait mal, pourquoi je l’ai vu ? Pourquoi mon dieu ! Je foooooonds….

le film américain qui parle de cul

ds.jpg

A Dirty Shame ou la daube de John Waters, j’aime bien ce réalisateur, mais ce film…

Ça parle de sexe, que de sexe, alors pourquoi je me plains ? Parce que c’est juste dégueulasse. Croyez moi, si je vous dis, que c’est dégueux, ça l’ai vraiment. Ce film m’a donné mal à la tête, comme pour tout les films de cet article. Ça parle des déviations sexuelles (et pourtant mon dieu j’adore ce thème), mais d’une façon qui rends fou, on a envie de se barrer de la salle mais comme souvent pour ce genre de film, mon coté masochiste ressort et j’ai continué jusqu’au bout…

Et ça fait mal encore maintenant…

Le film qui parle de rien

bb.jpg

Bubble, c’est le film qui m’a fait le moins mal à la tête. Tout simplement parce qu’il ne s’y passe rien. RIEN, mais RIEN. Au moins Steven Soderbergh a fait passé son message, à la campagne on devient fou.

J’avais été gentil à l’époque mais une rediffusion récente m’a laissé sans voix. Un film qui parle de RIEN, si tu crois en RIEN, rejoins-moi.

Le film qui parle d’un mec

last.jpg

Là je vais peut-être me prendre des coups mais quand même… Last days!. Ce film, vous ne trouvez pas qu’il est tout pourri ? Je me souviens d’avoir pensé : « je suis sûr qu’il va filmer ce bosquet pendant 5 min, et hop 5 min de magnifique bosquet ! »

Je voudrais qu’on m’explique pourquoi ce film est adulé par la critique ? Pourquoi ? J’ai regardé jusqu’au bout pour essayer de comprendre quand même… Essayer de trouver l’intention de la réalisation. J’ai rien trouvé et je me suis fait chier !

Le film de Super-Héros tout pourri

4f.jpg

Je pense que là on est tous d’accord. Comment prendre une légende des comics et en faire une daube sans nom ? Facile, mettre des acteurs de seconde zone, une belle plante pour nous forcer la main et tout plein d’explosions débiles. Je cherche encore le scénario de ce film, et j’ai hâte de comprendre pourquoi ce film existe !

J’ai tellement d’autres daubes à vous faire partager mais bon ça ne vous aide pas non ? Si peut être à les éviter ! En attendant Batman est encore en salle, et les autres films existent sûrement en DVD ou Blu-ray !

En attendant une 3éme partie sur les films de SF…

Photos Des Storm Trooper au J.O. , lego inside.

storm.JPG

Bon j’ai pas du tout suivi les jeux olympiques (à part les déboires des médailles françaises).

Par contre je suis toujours à l’écoute quand on parle de dérivation du monde de Star Wars. Et celle-ci m’a particulièrement plu, « l’artiste » 713 Avenue a repris certains moments clés des J.O. en légo

Il y a juste mis des storm trooper en plus et ça en devient culte. Sa galerie J.O. n’est pas très fournie mais l’effort est à louable. Cependant vous trouverez une galerie beaucoup plus conséquente sur toutes ces oeuvres en légo

Dès qu’on peut délirer sur Dark vador ou sur le monde de starwars j’adore !

Une galerie sous Creative Commons License. Donc faite vous plaisir.

En cadeau, la vidéo de l’invasion de San Francisco par les impériaux ( pour ceux qui l’on raté).


Star Wars – Imperials Invade San Francisco

Resto Tendance et Gourmand : Le Baboto

Un restaurant lounge, ça fait toujours un peu peur.

Mais vu qu’on me l’a chaudement recommandé (j’en parlerai plus tard), je me suis laissé tenté par l’expérience Baboto. Et on n’est pas déçu ! Mieux, on a envie d’y retourner ! Le restaurant Baboto réussit le mélange improbable entre lieu parisien branché et bouffe gourmande.

Le Cadre

Le restaurant est magnifiquement moderne : une ambiance tamisée, de très belles couleurs, de la technologie geek bien cachée, des fauteuils ultra confortables, des tables hautes, sa terrasse au milieu de la place est très originale, sa véranda très classe, son bar magnifique (hélas on a pas eu le temps d’y aller boire un coup !) et j’en oublie forcément. Je vous conseille vraiment d’aller voir sur leur site l’ambiance qui y règne.

Les plats

Le restaurant est aussi (et surtout) divinement gourmand. Les plats sont inspirés de la cuisine du Sud, de la région de Montpellier. C’est avec plaisir qu’on découvre une carte à base de poisson. En entrée, le croustillant de crabe, le tartare de saumon ou de thon ont été surprenant de gout ! Ne vous inquiétez pas, pour les carnivores, une spécialité surprenante : la pata negra, un jambon très spécial que je vous laisse découvrir.

Ayant l’habitude d’être surpris par l’entrée mais déçu par le plat, j’ai attendu le plat avec impatience (mais pas longtemps!).

Et là c’est le coup final, oui oui avant les dessert. J’avais commandé une daurade à la plancha, elle était cuite comme jamais, une cuisson parfaite qui m’a fait sentir la mer sans sentir la mer (vous me suivez ?), la sensation d’être dans le sud sans les inconvénients. Mes amis se sont délectés de brochette chorizo-St Jacques, ou de lotte à l’aïoli.

La table est devenue une sorte de festin où chacun a fait gouter le plat de l’autre, preuve absolue de la qualité d’un restaurant. J’ai rarement (jamais ?) vu autant de poisson si bien cuisiné à des prix corrects.

Les desserts arrivent et là petite déception, le coulant 3 chocolat était un peu raté avec un goût résiduel désagréable (il semblerait que le fournisseur se soit raté sur un produit), sympathiquement le service nous a proposé un autre dessert. J’ai découvert un mille-feuille vanille à l’orange sanguine, léger comme tout , mes amis eux, ont eu le droit de déguster des tiramisu aux fruits rouges, un gaspacho de fraise ou un choix de crème brulées (4 gouts, dont le classique vanille, mais aussi l’orange sanguine, le pain d’épice, et le lait d’amandes !).

Conclusion

Pour bien diner, il faut être bien accompagné. Certes mes amis étaient de bonne compagnie, mais le service du Baboto était vraiment au poil. On est accueillit par un personnage haut en couleur : Daniel, il vous mettra forcément à l’aise et vous fera vous sentir chez vous. C’est la force de ce restaurant, ce mélange parfait entre le fashion et le familial. La bouffe est gourmande et délicate, le service impeccable et le cadre presque irréaliste.

Vous dire que j’ai adoré, serai un euphémisme. J’attendais depuis longtemps un lieu parisien lounge et bon, où le service serait agréable !

Merci au Baboto, vous avez fait plaisir à un Parisien !

Retrouvez toutes les photos dans la galerie !

Infos Utiles

Comptez 35-40€ pour manger à la carte, ce qui reste très acceptable pour la qualité des plats. Au déjeuner et de 11h à 18h, tartines à 9,50 euros, grandes salades ou pâtes du jour à 14 euros.

Baboto
12, rue de la Ferronnerie
75001 Paris
Entrée : 17-19, rue des Innocents
Tél : 01 40 41 11 41 (Pensez à réserver ça va être blindé bientôt)

Merci aussi à Kevin qui nous a recommandé ce restaurant qui en vaut vraiment la peine !